1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : les 10 départements où les marchés alimentaires restent interdits

Un quart des marchés alimentaires vont rouvrir en France, sous conditions sanitaires strictes, ont annoncé ce lundi la Fédération des marchés de France et le ministère de l'Agriculture.

>
Coronavirus : les 10 départements où les marchés alimentaires restent interdits Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : Christophe Pacaud | Durée : | Date :
Céline Landreau
Céline Landreau édité par Esther Serrajordia

Il y a une semaine, le 24 mars, le Premier ministre Édouard Philippe annonçait solenellement la fermeture des marchés alimentaires, et, ce lundi 30 mars, 25% d'entre eux s'apprêtent à ouvrir en respectant des protocoles sanitaires stricts face à l'épidémie. Cela représente 2.500 points de vente environ, la plupart du temps dans des petites communes mais aussi dans certaines capitales régionales comme Lille, Rennes, Clermont-Ferrand ou Grenoble. 

Cependant, dans dix départements, aucune dérogation de réouverture n'a été accordée à ce jour : Paris (75), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Haut-Rhin (58), le Bas-Rhin (67), la Haute-Marne (52), les Hautes-Alpes (05), le Var (83), la Corse du nord (2B) et la Guyane (973). 

C'est la mise au point d'un guide de bonnes pratiques sanitaires négocié entre quatre ministères (Santé, Agriculture, Bercy et Intérieur), la fédération des marchés de France, le syndicat agricole FNSEA et d'autres organisations de producteurs qui a permis la réouverture d'un quart des marchés. 

Une demi-victoire pour la Fédération des marchés de France

Pour Monique Rubin, la présidente de la Fédération des marchés de France, c'est une demi-victoire. "Nous serons satisfaits bien entendu quand tout ça sera derrière nous et que l'ensemble des marchés sera réouvert. Nous avons environ 10.000 marchés qui se tiennent de façon hebdomadaire. Sur ces 10.000 marchés, il y a 6.500 communes qui ont au moins un marché et il y a des communes qui en ont pléthore. Dans ce coeur de marché qui a été réouvert, ce sont beaucoup de très petites communes et de très petits marchés qui étaient un besoin absolument vital pour ces dernières", a-t-elle déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Département Risque sanitaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants