1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : de fausses doses de vaccins découvertes en Pologne et au Mexique
1 min de lecture

Coronavirus : de fausses doses de vaccins découvertes en Pologne et au Mexique

Au Mexique, 80 personnes se sont vues administrer de fausses doses, vendues jusqu'à 2.500 dollars l'unité.

Une infirmière prépare une seringue avec une dose du vaccin Pfizer-BioNtech Covid-19 le 2 mars 2021, dans un centre de vaccination de Garlan, dans l’ouest de la France.
Une infirmière prépare une seringue avec une dose du vaccin Pfizer-BioNtech Covid-19 le 2 mars 2021, dans un centre de vaccination de Garlan, dans l’ouest de la France.
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Louis Chahuneau & AFP

Nouveau coup dur pour le laboratoire Pfizer. Un porte-parole de la firme a confirmé que de fausses-doses de vaccin contre le coronavirus ont été découvertes au Mexique et en Pologne. Au Mexique, 80 personnes se sont faites administrer le produit qui ne contiendrait heureusement aucun produit "qui puisse nuire à la santé" des patients, selon le porte-parole du gouvernement mexicain pour la Covid-19, Hugo Lopez-Gatell. Comme le rapport le Wall Street Journal, qui a révélé l'information, les doses étaient inopérantes contre le virus.

"Nous sommes conscients que dans le climat actuel, favorisé par la facilité et la commodité du commerce électronique et l'anonymat accordés par internet, il va y avoir une augmentation de la fraude, de la contrefaçon et d'autres activités illégales en relation aux vaccins et traitements du Covid-19", a déclaré un porte-parole de Pfizer sur la chaîne ABC News.

En Pologne, le liquide confisqué était un produit cosmétique, probablement une crème anti-ride, a indiqué le laboratoire. Au Mexique, les fioles ont été retrouvées dans des glacières destinées à garder les boissons fraîches et portaient des numéros de lots et des dates d'expiration factices, ont indiqué des responsables mexicains. Selon Hugo Lopez-Gatell, elles pouvaient être vendues 2.500 dollars l'unité.

Contrôles renforcés au Mexique

En mars, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est également inquiétée que des vaccins Pfizer "falsifiés" aient été découverts au Mexique et que le produit "puisse toujours être en circulation dans la région". Pfizer a effectué des tests sur les fioles et constaté qu'elles ne contiennent pas le vaccin qu'il a développé avec BioNTech.

À lire aussi

Le Mexique est également en train de contrôler une livraison de ce qui est présenté comme 6.000 doses du vaccin russe Spoutnik V, saisis le mois dernier à bord d'un avion privé en partance pour le Honduras, selon le Wall Street Journal.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/