2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : pourquoi Israël achète encore des millions de doses de vaccins Pfizer

ÉCLAIRAGE - Plus de la moitié de la population israélienne a déjà reçu ses deux doses de vaccin. Pour autant, l'Etat hébreu vient de passer une nouvelle commande auprès de Pfizer-BioNTech.

Une rue de Jérusalem, le 18 avril 2021
Une rue de Jérusalem, le 18 avril 2021 Crédit : Menahem kahana / AFP
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre et AFP

"Nous n'en avons pas encore fini avec le coronavirus, car il peut revenir". Dimanche, le Premier ministre Benjamin Netanyahu jouait toujours de la carte prudence. Israël observe pourtant depuis plusieurs semaines un net recul de l'épidémie. L'État hébreu recense désormais moins de 200 nouveaux cas quotidiens, contre plus de 10.000 au plus haut de la crise. 

Un succès dû à sa campagne de vaccination, la plus intense au monde, débutée en décembre et qui a peu à peu permis une levée des restrictions. Près de cinq millions d'Israéliens, soit plus de la moitié de la population, ont déjà reçu deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech, selon le ministère de la Santé. Et depuis dimanche, il n'est plus obligatoire de porter un masque dans les lieux publics.

Mais les autorités ne crient pas pour autant à la victoire sur le virus. Israël a ainsi signé lundi un accord avec le géant pharmaceutique américain Pfizer lui permettant d'obtenir de nouveau des millions de doses du vaccin contre le Covid-19. "Nous avons signé un accord avec Pfizer pour acquérir des millions de doses de vaccin qui vont nous permettre de continuer à lutter contre le corona jusqu'à la fin 2022", annonce le ministère de la Santé. 

Objectif : "vacciner toute la population"

"Si nous ne sommes pas confrontés à une surprise avec des variants que le vaccin ne combat pas, nous serons en mesure de vacciner toute la population, adultes et enfants", s'est aussi félicité le Premier ministre israélien. 

À lire aussi
conflit
Les infos de 7h30 - Manifestation interdite à Paris : une situation "inédite", dénonce Bertrand Heilbronn

Une source officielle israélienne anonyme a par ailleurs annoncé à l'AFP l'arrivée de 72.000 doses de vaccins AstraZeneca pour les Territoires palestiniens. Ces doses ont été fournies lundi matin à des représentants de l'Autorité palestinienne en Cisjordanie et 28.000 d'entre elles ont été acheminées vers la bande de Gaza, selon cette source.

Dans les Territoires palestiniens, la contamination est repartie à la hausse ces derniers jours, avec 23 morts en une journée, dimanche, dans la bande de Gaza, pire bilan quotidien local depuis le début de la pandémie. L'enclave palestinienne, sous blocus israélien, est gouvernée par les islamistes du Hamas.

Pays de 9,2 millions d'habitants, Israël est sorti progressivement de son troisième confinement début février. En échange d'un accès rapide à des millions de doses du vaccinIsraël, qui dispose des données médicales digitalisées de l'ensemble de sa population, a fourni à Pfizer des données sur l'effet de la vaccination.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Vaccin Benjamin Netanyahu
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants