1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : après la réserve sanitaire, le gouvernement mobilise la réserve sociale

INFO RTL - Pour compléter l’appel aux professionnels de santé et aux bénévoles des associations, c’est à présent au tour des étudiants en travail social, de venir grossir les rangs des appelés à la lutte contre le coronavirus.

Des bénévoles de La Croix Rouge, avec des sans-abris, à Mulhouse.
Des bénévoles de La Croix Rouge, avec des sans-abris, à Mulhouse. Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Maeliss Innocenti

Tous les étudiants en travail social qui le souhaitent pourront prochainement venir prêter main forte aux établissements sociaux et médico-sociaux. Ils sont 40.000 à pouvoir participer à l’effort. Ils seront intégrés aux établissements, le temps de la crise en tant que stagiaires ou en contrats CDD. Et ce même s’ils n’ont pas encore leur diplôme.

Sur RTL, la secrétaire d’État Christelle Dubos appelle ces étudiants à se demander comment ils peuvent être utiles : "Cet engagement d’étudiants, qu’ils auront après dans leur vie active, ils peuvent le mettre au service de chacun dès aujourd’hui."

Parmi les étudiants concernés, on compte notamment des futurs assistants familiaux, auxiliaires de vie sociale, éducateurs spécialisés, médiateurs familiaux... À titre d’exemple : de futurs auxiliaires de crèche pourront être mobilisés pour venir garder les enfants des soignants présents dans les crèches.

Les étudiants mobilisés selon leur spécialité

Les étudiants accompagnants spécialisés pourront, eux, aider à la prise en charge de personnes en situation de handicap. Plus globalement, en fonction de leur spécialité, les étudiants seront répartis dans les Ehpad, les établissements d’accueil de personnes en situation de handicap pour enfants ou adultes. Mais également dans les établissements d’hébergement d’urgence ou encore les établissements de protection de l’enfance.

À lire aussi
Un homme se fait tester à Bordeaux via le système de drive coronavirus
Coronavirus : Michel Cymes "conseille" les tests virologiques PCR en drive

Les préfectures vont être chargées d’identifier les besoins des établissements de leur territoire et, en fonction des besoins, des demandes de volontaires seront envoyées aux instituts de formations chargés de prévenir les étudiants mobilisables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Société Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants