1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : après la Corse, le "plan blanc" déclenché en PACA
2 min de lecture

Coronavirus : après la Corse, le "plan blanc" déclenché en PACA

En une semaine, "les hospitalisation pour Covid ont connu une augmentation de 56%" en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Un malade du Covid en soins intensifs à l'hôpital Nord de Marseille.
Un malade du Covid en soins intensifs à l'hôpital Nord de Marseille.
Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Marie Gingault & AFP

En raison de la propagation de l'épidémie de coronavirus, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a annoncé le déclenchement du "plan blanc" dans ses hôpitaux, afin de permettre aux établissements de santé de faire face à une augmentation sensible des hospitalisations,  a indiqué l'Agence régionale de santé ce mercredi. 

En une semaine, "et en pleine période de congés pour les soignants comme pour les vacanciers" dans cette région très touristique, "les hospitalisations pour Covid ont connu une augmentation de 56%", a souligné l'ARS. En soins critiques, "cette augmentation atteint 46%", précise l'instance. 

La région PACA accueille chaque année, et particulièrement l'été, 30 millions de touristes. En une semaine, le taux d'incidence a également fortement augmenté, passant de 404 pour 100.000 à la fin du mois de juillet, à 562 pour 100.000 désormais. Ce mercredi, 109 malades du Covid étaient hospitalisés dans les services de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM), dont 32 en réanimation. Cela correspond à "la totalité des lits de réa disponibles".

Les signes ne sont pas bons

Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM)

Le "plan blanc" permet ainsi à la région "d'avoir un cadre législatif pour rappeler des soignants en congé ou déprogrammer des opérations", a précisé l'AP-HM, ajoutant n'avoir pas encore eu besoin de recourir à ces mesures, car "peu d'opérations sont programmées en août".

À lire aussi

Toutefois, "le taux de positivité est très élevé, les signes ne sont pas bons et nous avons beaucoup d'inquiétude sur les semaines à venir", a également alerté l'AP-HM. Des "hubs de vaccination" pour les soignants et le public ouvrent dès ce mercredi dans les halls de l'hôpital Nord de Marseille et de la Timone. "Ça monte extrêmement vite", confirme pour sa part une porte-parole de l'hôpital Sainte-Musse à Toulon, à propos des hospitalisations. 

Mardi, la Corse avait été la première région métropolitaine à annoncer le déclenchement du "plan blanc" dans ses hôpitaux. Cette étape permet de mobiliser l'ensemble des personnels de santé afin d'augmenter le nombre de lits en réanimation et en hospitalisation. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/