1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : pourquoi le plan blanc a été déclenché dans les hôpitaux corses
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : pourquoi le plan blanc a été déclenché dans les hôpitaux corses

L'agence régionale de santé de Corse a activé ce mardi le "plan blanc régional" afin d'ouvrir "de nouvelles capacités d'hospitalisation" à Bastia où le taux d'occupation "dépasse 79%".

Le parking de l'hôpital de Bastia (Haute-Corse).
Le parking de l'hôpital de Bastia (Haute-Corse).
Crédit : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : pourquoi le plan blanc a été déclenché dans les hôpitaux corses
20:37
Le journal RTL de 18h du 03 août 2021
20:37
micro générique
Sébastien Rouxel - édité par Léa Stassinet

Tout le monde n'est pas logé à la même enseigne face à l'épidémie. Alors que dans 28 départements français, le taux d'incidence est en baisse, dans d'autres, il est toujours très élevé voire en augmentation, et les hôpitaux peinent à recevoir les nouvelles personnes contaminées se trouvant dans un état préoccupant. C'est le cas en Corse.

Les indicateurs ne sont pas bons et se dégradent à toute vitesse depuis quelques semaines. Le taux d'incidence d'abord : sur l'île, il s'élève à 647 cas pour 100.000 habitants, contre 40 seulement début juillet. Chez les jeunes, il explose : on compte près de 2.000 cas pour 100.000 habitants.

Plus précisément, c'est en Haute-Corse que l'épidémie flambe le plus, avec un taux d'incidence un peu plus élevé qu'en Guadeloupe, qui va se reconfiner dès demain pour trois semaines minimum.

Ce qui inquiète le plus les autorités, ce sont les admissions à l'hôpital, elles aussi en forte augmentation. Les services de soins intensifs sont au bord de la saturation. Exemple à Bastia : 10 malades sont actuellement pris en charge pour 11 lits disponibles. C'est pour cette raison que l'Agence régionale de santé vient de déclencher le plan blanc sur toute l'île.

À lire aussi

Ce dispositif permet aux hôpitaux de mobiliser tous les moyens disponibles pour gérer l'afflux de patients par exemple en rappelant des soignants en congés, en déprogrammant des opérations... Dans le même temps, des mesures de freinage ont déjà été prises comme
le retour du masque dans les zones les plus fréquentées, ou encore la fermeture des bars et restaurants à minuit en Haute-Corse. 

Mais cela va-t-il suffire ? De nouvelles restrictions sont à l'étude, un couvre-feu pourrait être envisagé. Les deux préfets de l'île devaient faire des annonces cet après-midi alors que la saison touristique bat son plein. Leur conférence de presse a finalement été reportée.

À écouter également dans ce journal

Jeux Olympiques Jour historique pour les volleyeurs français. Ils ont remporté leur quart de finale au bout du suspense face à l'une des meilleures nations dans cette discipline : la Pologne, double championne du monde en titre.

Économie - Une centaine de personnes, pour la plupart élus locaux, se sont rassemblés à Révin (Ardennes) pour réclamer des explications sur le retrait du soutien de l'État au projet de relocalisation des cycles Mercier, que Bercy a justifié par des soupçons d'irrégularités fiscales et douanières.

International - Le Liban commémore la terrible explosion du port de Beyrouth, survenue le 4 août 2020. Un an après, la reconstruction est très lente, assurée quasi exclusivement par des ONG et grâce à l'entraide entre les libanais sinistrés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/