1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Antiracisme : Assa Traoré honorée par le magazine "Time" aux États-Unis
1 min de lecture

Antiracisme : Assa Traoré honorée par le magazine "Time" aux États-Unis

La militante antiraciste et sœur d'Adama Traoré a été décorée pour avoir porté le combat contre les violences policières en France.

Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, samedi 17 juillet 2020.
Assa Traoré, la soeur d'Adama Traoré, samedi 17 juillet 2020.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Antiracisme : Assa Traoré honorée par le magazine "Time" aux États-Unis
01:14
0. Comment le mouvement Black Lives Matter a grandi en France ?
18:00
Lionel Gendron - édité par Louis Chahuneau

Assa Traoré a été honorée aux États-Unis. Elle est selon le magazine Time, l'une des "gardiennes de l'année", comprenez l'une des défenseures de l'antiracisme 2020, considérée comme la porte-parole française des violences policières. La sœur d'Adama Traoré est désignée comme l'une des personnalités de l'année.

Elle a toujours voulu que la mort de son frère ne reste pas un fait divers. Elle est devenue un symbole mondial. Adama Traoré meurt à 24 ans en 2016 lors d'une interpellation par les gendarmes. Dans une vidéo au TimeAssa Traoré fait le parallèle avec la mort de George Floyd, mort lors d'un contrôle de police, étouffé sous le poids des policiers américains. "Mon frère est mort exactement de la même façon que lui sauf que les caméras n'étaient pas là ce jour-là. La mort de George Floyd va venir imager la mort d'Adama Traoré".

"C'est un honneur que me fait le Time, une consécration pour le combat que l'on mène depuis la mort de mon petit frère", a réagi auprès de l'AFP Assa Traoré. "Quand on voit que la France a réduit notre combat à des insultes et des accusations, on a besoin qu'une consécration vienne de l'étranger", ajoute cette figure de l'antiracisme.

La mort de George Floyd a en effet eu un écho en France. Début juin, plus de 20.000 personnes ont manifesté à Paris devant le tribunal judiciaire. L'appel est lancé par Assa Traoré pour dénoncer les violences policières. 

À lire aussi

Le Time la récompense donc au titre de gardienne de l'année aux côtés d'autres militants antiracistes américains ou australiens. Le mouvement antiraciste qui était aussi en lice pour le titre de personnalité de l'année accordé au futur duo présidentiel Joe Biden, Kamala Harris.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/