2 min de lecture Manifestations

VIDÉO - 1er mai : quelle était la stratégie des forces de l'ordre ?

Les autorités s'attendaient au chaos pour le 1er mai mais les violences ont été contenues. Rapidité, anticipation, offensive : on vous révèle la stratégie employée par les forces de l'ordre pour sécuriser les manifestations.

>
1er mai : quelle était la stratégie des forces de l'ordre ? Crédit Image : RTL / Gautier Delhon-Bugard | Crédit Média : M6 / Charlotte Dardelin, David Madej | Date :
Logo de la chaîne M6
La rédaction de M6 édité par Cassandre Jeannin

Même s'il y a eu de la casse, les violences ont été beaucoup moins importantes que celles du 1er mai de l'an dernier. Les forces de l'ordre sont parvenues à les contenir. Le chaos semble avoir été évité grâce à leur action et leur organisation, selon certains spécialistes. En tout, 7.400 policiers et gendarmes étaient déployés dans la capitale pour assurer la sécurité de la manifestation.

Charger vite dès les premiers jets de projectiles, ne laisser aucune chance aux manifestants de prendre le dessus et permettre aux policiers mobiles de cibler, exfiltrer et interpeller les casseurs. Telle était la stratégie des policiers mercredi 1er mai. L'objectif principal était d'agir le plus rapidement possible pour bloquer les éléments perturbateurs

Tout le long du parcours, certaines unités étaient positionnées en statique afin de sécuriser les rues perpendiculaires. Au moindre mouvement de foule pour emprunter des axes interdits, la dispersion se fait, avec l'appui des gaz lacrymogènes. Les policiers pouvaient ainsi éviter les regroupements hostiles et scinder le cortège pour mieux quadriller les manifestants les plus virulents. 

Une nouvelle tactique, plus offensive

En plus d'un effectif de policiers et gendarmes conséquent, des canons à eau et des drones tactiques étaient mobilisés. L'entrée du cortège a été filtrée et quelques heures avant le début de la manifestation, des contrôles aléatoires des véhicules aux portes de la capitale ont été effectués.

À lire aussi
Greta Thunberg à l'ONU le lundi 23/09/19 Greta Thunberg
COP25 : Greta Thunberg exfiltrée d'une marche pour le climat à Madrid, par "sécurité"

La philosophie des autorités a changé : la police ne subit plus mais va à l'attaque. Une stratégie offensive qui, pour certains, a dénaturé le traditionnel défilé du 1er mai mais qui, pour d'autres, a évité le chaos tant redouté par les autorités. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations 1er mai Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants