1 min de lecture Consommation

Pourquoi le prix des produits à base de porc risque de flamber

ÉCLAIRAGE - L'épidémie de peste porcine qui frappe la Chine a pour conséquence de faire grimper les cours mondiaux du porc.

Des saucisses (illustration)
Des saucisses (illustration) Crédit : Paul J. Richards / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

L'addition risque d'être salée. Les amateurs de jambon, saucisson, rillettes et autres saucisses à base de porc risquent de faire la grimace à la caisse de leurs magasins, et pour cause. Le prix de ces produits risque de fortement augmenter, comme l'a annoncé le PDG d'Herta France sur franceinfo vendredi 20 septembre. 

Comme l'a relevé Le Figaro, Arnaud de Belloy explique que les cours mondiaux du porc "montent à la production de façon très importante, ils ont monté de 45% depuis le début de l'année. Obligatoirement ils finiront par monter au niveau des jambons, des saucisses. C'est impossible autrement". Une hausse des prix qu'il situe entre "5 et 15%". 

Mais pourquoi les cours du porc ont-ils soudainement grimpé au niveau mondial ? Il y a une raison bien précise : l'épidémie de peste porcine qui s'abat actuellement sur la Chine. Bien que non dangereuse pour les humains, cette maladie virale très contagieuse est mortelle pour les porcs domestiques et sauvages. Elle entraîne des pertes économiques importantes pour le secteur porcin. 

Au premier semestre, le cheptel porcin chinois (le plus important au monde, ndlr) a diminué de 15% sur un an, à 347,6 millions de bêtes, selon des chiffres du gouvernement. 

Inquiétude des charcutiers français

À lire aussi
Animaux, cuisine, jardinage :  stop aux idées reçues ! consommation
Chiens et chats, cuisson des pâtes & jardinage : stop aux idées reçues !

"Les entreprises de charcuterie sont prises en étau avec cette montée des prix, elles sont obligées de répercuter, leurs prix et leurs coûts de revient", prévient encore Arnaud de Belloy. Le 11 septembre dernier, les charcutiers français poussaient déjà un cri d'alarme au sujet de la flambée des cours du porc.

 "Tous les experts prédisent un cours du porc en augmentation jusqu'à fin 2020, et un cours haut sur le long terme, pendant au moins 3 ans", estimait alors Bernard Vallat, président de la Fict (Fédération des industriels charcutiers traiteurs). L'exportation de viande de porc vers la Chine a augmenté de 40% sur le premier semestre 2019, selon la Fict, qui affirme que certaines entreprises françaises sont confrontées en conséquence à des livraisons partielles et des retards de livraison de leurs matières premières. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Supermarchés Viande de porc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants