5 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Hermès, Chanel, L'Oréal... Comment les grandes entreprises se mobilisent

Maintient des salaires, pas de recours au chômage partiel financé par l'État et dons aux hôpitaux; les grands groupes font preuve de solidarité en cette période si particulière.

Hermès maintient à 100% le salaire de ses 15.500 colaborateurs
Hermès maintient à 100% le salaire de ses 15.500 colaborateurs Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Marie Gingault

Alors que la pandémie de coronavirus continue de sévir dans le monde, certaines grosses entreprises se mobilisent. La crise sanitaire inquiète, tout comme ses conséquences sur l'économie. C'est pourquoi plusieurs géants du CAC 40 ont pris des décisions en faveur du maintien de celle-ci. 

Emmanuel Faber, PDG du groupe Danone avait annoncé le 26 mars sur RTL que, "tous les contrats de travail chez Danone, tous les salaires, mondialement, sont garantis pour les trois prochains mois". Le PDG du groupe qui emploie plus de 100.000 personnes dans le monde, dont 9.000 en France avait également ajouté qui"il n'y aura aucune rupture de contrat de travail" chez Danone. 

Pour faire face à la crise économique, l'une des conséquences directes du coronavirus, Danone va mettre en place "un dispositif de soutien pour les 15.000 entreprises, prestataires, agriculteurs, qui gravitent autour de nous, de 250 millions d'euros" avait aussi annoncé Emmanuel Faber.

LVMH aide à la production de gel hydroalcoolique

Dès le lundi 16 mars, le groupe LVMH avait démarré sa production de gels hydroalcooliques. "Mobilisation exceptionnelle de nos équipes LVMH pour fabriquer gratuitement du gel hydroalcoolique en grande quantité au profit de l’AP-HP", avait écrit sur son compte Linkedin le directeur des relations extérieures du groupe LVMH. Le numéro 1 mondial du luxe avait mobilisé quatre de ses usines françaises, habituellement consacré à la fabrication de parfum, pour réaliser son gel hydroalcoolique. 

À lire aussi
Un avis d'imposition de l'ISF (Illustration) coronavirus
Coronavirus : l'ISF peut-il aider à résorber la dette ?

Le groupe a promis de faire durer cette initiative "le temps qu'il faudra". De son côté, l'AP-HP "remercie" LVMH et confirme également un "engagement maintenu le temps nécessaire en lien avec les autorités".

La maison mère de Louis Vuitton, Christian Dior et Guerlain va également offrir dix millions de masques en France, d'une valeur de cinq millions d'euros. "LVMH a réussi, grâce à l'efficacité de son réseau mondial, à trouver un fournisseur industriel chinois capable de livrer dix millions de masques en France dans les prochains jours (sept millions de masques chirurgicaux et trois millions de masques FFP2)", indique l'entreprise dans un communiqué.

Dimanche 29 mars le premier avion chargé de masques en provenance de Chine a atterri à l'aéroport de Roissy. Près de 100 tonnes de matériel médical à bord et 5,5 millions de masques médicaux. Le Directeur des relations extérieures du groupe LVMH a précisé sur son compte Twitter : "Dans les soutes de ce vol (...) les premiers 2,5 millions de masques FFP2 que LVMH a commandés en Chine pour les offrir aux autorités françaises".

Chanel "ne veut pas peser sur les comptes publics"

La maison Chanel avait fermé "progressivement, pour deux semaines, tous ses sites de production en France, en Italie et en Suisse ainsi que ses ateliers de Haute Couture et de prêt-à-porter, d'artisanat et de joaillerie". Dans son communiqué de presse, le groupe annonce qu'il s'engage, "pour une période de 8 semaines du 16 mars dernier au 8 mai prochain, à maintenir à 100% les salaires en France pendant 40 jours ouvrables des 8.500 salariés de Chanel". 


Ainsi le groupe présidé par Alain Wertheimer, renonce au chômage partiel et l'explique de la façon suivante : "L’objectif est de ne pas peser sur les comptes publics, de sorte que l’État français puisse venir en priorité en aide aux entreprises plus vulnérables et bien sûr, aussi, concentrer ses moyens sur le système de Santé, le personnel soignant et les organismes de secours aux personnes".

La maison de haute couture s'est également engagée auprès des structures hospitalières à hauteur de 1,2 millions d'euros à travers des contributions financières au fonds d’urgence créé par la Fondation de l'AP-HP (Assistance Publique - Hôpitaux de Paris), à la Fondation Georges Pompidou et aux services du SAMU.

"Dans cette volonté de contribuer à la solidarité nationale, nous avons également déjà fourni plus de 50.000 masques que nous avions en notre possession à plusieurs hôpitaux, aux sapeurs-pompiers, à la police et à la gendarmerie dans plusieurs départements" peut-on lire dans le communiqué. Le groupe a par ailleurs mobilisé 150 de ses couturières et couturiers afin de fabriquer des masques de première protection et des blouses. "Nous sommes en cours d’homologation auprès des pouvoirs publics et lancerons la production dès que les prototypes et les matières premières auront été homologués" explique la marque.

Hermès fait un don de 20 millions d'euros à l'AP-HP

Publié hier lundi 30 mars, le communiqué de Hermès tient lui aussi un discours humaniste et responsable. Le groupe annonce à son tour le maintient des salaires ainsi que le refus de l'aide de l'État : "Le groupe Hermès maintiendra le salaire de base de ses 15.500 collaborateurs en France et dans le monde sans avoir recours aux aides publiques exceptionnelles des différents États, notamment en France en renonçant au dispositif de soutien de l’activité partielle". 

Le groupe avait produit avec son site Parfum du Vaudreuil, plus de trente tonnes de gel hydroalcoolique et avait également fait don de plus de 31.000 masques de protections issus des différentes entités de l'entreprise. À cela s'ajoute désormais un don à hauteur de 20 millions d'euros pour l'AP-HP. Cette contribution "sera complétée par un soutien aux services de santé apporté localement par ses filiales dans le monde" détaille le communiqué. 


Au vu du contexte difficile, et sur proposition de la Gérance, "le Conseil de surveillance a décidé de modifier la proposition de distribution de dividende ordinaire qui sera soumise à l’Assemblée générale des actionnaires du 24 avril 2020 pour en ramener le montant de 5,00€ à 4,55€ par action, soit un montant identique à celui versé en 2019", révèle Hermès dans son communiqué. 

Les gérants du groupe présidé par Axel Dumas ont également précisé qu'ils souhaitaient renoncer à l'augmentation de leurs rémunérations fixes et variables attribuées en 2020 au titre de 2019. Ceux-ci "percevront donc en 2020 un montant total de rémunération identique à celui perçu en 2019". 

L'Oréal commande des centaines de respirateurs

Le géant de la cosmétique L'Oréal à lui aussi tenu à témoigner de son soutien. Le groupe qui "veut jouer son rôle d’employeur solidaire et d’entreprise citoyenne", a mobilisé sa marque La Roche-Posay pour la fabrication de gels hydroalcooliques destinés aux hôpitaux. 

Dans un communiqué publié lundi 30 mars, le groupe tricolore a annoncé qu'il comptait bien maintenir à 100% les emplois et salaires, et ce, jusqu'à fin juin. Pour L'Oréal le chômage partiel tout comme le report de charges n'est pas envisagé. Le groupe s’engage à ne procéder à aucun report de charges sociales ou fiscales durant la période de confinement.

Le groupe présidé par Jean-Paul Agon a également précisé dans son communiqué, avoir "mobilisé et mis à la disposition des autorités françaises ses infrastructures opérationnelles en France et en Chine pour commander du matériel médical en grande quantité, dont plusieurs centaines de respirateurs et dizaines de millions de masques, qui seront acheminés en France selon les instructions du gouvernement".


Le PDG du groupé a déclaré : "Dans cette période extraordinairement difficile, nous considérons qu’il est de notre devoir d’employeur responsable et de société citoyenne française de tout faire pour garantir la santé et la sérénité financière de nos collaborateurs sans peser sur les comptes publics, afin que l’État puisse venir en priorité en aide aux entreprises qui en ont le plus besoin".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants