2 min de lecture Consommation

Avène, l'eau thermale appelée à la rescousse des grands brûlés de Chicago

Octobre 1871, un terrible incendie embrase la ville de Chicago aux États-Unis. De l’autre côté de l’océan Atlantique, une marque participe à la reconstruction, Avène, et son eau thermale.

Micro RTL générique Il était une marque Anaïs Bouissou
>
Avène, l'eau thermale appelée à la rescousse des grands brûlés de Chicago Crédit Image : DR/RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Paul Turban

Le 8 octobre 1871, alors que la nuit est déjà tombée sur Chicago, le ciel devient rouge et l’atmosphère irrespirable. L’immense brasier dévore tout sur son passage. Selon la théorie prédominante, "dans une étable, lors de la traite d’une vache, elle aurait donné un coup de sabot sur une lanterne, explique Marie-Ange Martincic, directrice des thermes d’Avène. Cela a certainement pris dans les lueurs de la nuit donc ça s’est embrasé vite. Et surtout à l’époque, on construisait en bois."

Chicago s'embrase. 300 morts, plus de 100.000 personnes sans foyer et d’innombrables blessés et brûlés."Il y a dû y avoir des états très critiques à soigner. On n’avait pas les techniques qu’on a aujourd’hui pour restaurer" la peau des brûlés, raconte Marie-Ange Martincic. Au milieu du chaos et des services de santé débordés, un homme, un certain Monsieur Devic, commercial par ailleurs, se souvient des bienfaits des eaux d’un petit village français.
 
"Monsieur Devic avait des ancêtres originaires de la vallée d’Avène. La station, déjà au XIXe siècle, faisait parler d’elle pour les rougeurs, les démangeaisons et, c’est vrai aussi, pour les cicatrices" selon la directrice des thermes. Le commercial américain décide donc de contacter les thermes d’Avène, de l’autre côté de l’Atlantique. "Il a écrit une lettre à la station thermale qui demandait de pouvoir acheminer des bouteilles jusqu’aux États-Unis, par bateaux à l’époque", selon la spécialiste. 

L'État français décerne aux eaux d’Avène le statut d’intérêt public

À l’époque, les bouteilles d’eau ressemblent à des bouteilles de vin, en verre, sombre pour protéger le liquide des rayons du soleil, avec une grosse étiquette collée dessus. Sur les étiquettes d'époque, "tout est traduit en anglais, et ils ont même mentionné les indications pour se loger sur Avène, la température de la source, l’emploi en cure de boisson et une analyse de cette eau de source", détaille Marie-Ange Martincic.

Trois ans après l’incendie de Chicago, l’État français décerne aux eaux d’Avène le statut d’intérêt public. Aujourd’hui encore, la marque Avène est employée dans le traitement à long terme des brûlures et des effets nocifs de la radiothérapie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation États-Unis Eau
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798175187
Avène, l'eau thermale appelée à la rescousse des grands brûlés de Chicago
Avène, l'eau thermale appelée à la rescousse des grands brûlés de Chicago
Octobre 1871, un terrible incendie embrase la ville de Chicago aux États-Unis. De l’autre côté de l’océan Atlantique, une marque participe à la reconstruction, Avène, et son eau thermale.
https://www.rtl.fr/actu/conso/avene-l-eau-thermale-appelee-a-la-rescousse-des-grands-brules-de-chicago-7798175187
2019-08-13 08:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/NbTI1Gja4xfcFSd-hmaRng/330v220-2/online/image/2019/0812/7798175461_etiquette-bouteille-eau-thermale-avene-19e-s-page-001.jpg