4 min de lecture Coronavirus

Virus en Chine : victimes, mises en quarantaine... Le point sur la situation

Le bilan de l'épidémie due au coronavirus s’alourdit avec désormais 26 morts et 830 personnes contaminées en Chine. Selon l'AFP une dizaine de villes chinoises sont bouclées et les mesures ne font qu’accroître en même temps que l'épidémie.

Le personnel prend la température des citoyens à la gare - Wuhan Chine
Le personnel prend la température des citoyens à la gare - Wuhan Chine Crédit : STR / AFP
Marie Gingault et AFP

Le coronavirus, cette infection grave des voies respiratoires, est de retour en Chine après que le Sras (syndrome respiratoire aiguë sévère) a fait près de 800 victimes entre novembre 2002 et juillet 2003. Un nouveau cas qui est apparu début décembre sur un marché de Wuhan, dans la province de Hubei. 

L'actuel bilan s'élève désormais à 26 victimes décédées du virus à Wuhan, lieu où s'est déclaré le virus. Deux morts ont été confirmés par la Chine, en dehors du berceau de l'épidémie. Un homme de 80 ans est décédé mercredi 22 dans la province de Hebei, près de Pékin. Un deuxième décès a été confirmé à 1 800 km à vol d'oiseau de l'épicentre, dans le nord-est de la Chine proche de la frontière Russe. 

830 cas de contaminations ont été confirmés par les autorités. Parmi eux, 177 sont jugés graves et plus d'un millier de cas suspect ont été recensés et sont en cours d'examen. 34 personnes sont déclarées comme "guéris" et ont pu quitter l'hôpital nous apprend l'AFP.

40 millions de chinois confinés

L'organisation mondiale de la santé (OMS) s'est réuni deux jours à son siège de Genève et a reconnu "l'urgence de la Chine" mais à néanmoins jugé qu'il était "trop tôt" pour parler "d'urgence de santé publique de portée internationale". Les hôpitaux étant débordés, vendredi a débuté la construction d'un site devant accueillir un millier de lits. Il doit être achevé dans 10 jours, selon les médias publics.

"Je ne déclare pas aujourd’hui une urgence de santé publique de portée internationale. Ne vous y trompez pas. Il s’agit d’une urgence en Chine, mais elle n’est pas encore devenue une urgence sanitaire mondiale. Selon l’évaluation des risques de l’OMS, l’épidémie présente un risque très élevé en Chine et un risque élevé aux niveaux régional et mondial.” a annoncé Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS.

À lire aussi
Un commissariat de police (Illustration). faits divers
Confinement : le vigile d'un magasin menacé par deux SDF trop près des clients

Selon l'AFP, plus de 40 millions de Chinois sont confinés ce vendredi 24 janvier, à l'épicentre de l'épidémie viral. 13 communes de la région de Wuhan sont elles aussi confinées et plus aucun transport ne fonctionne dans la ville. Le régime communautariste à pris la décision inédite d'interdire tous les trains et avions au départ de Wuhan. Les autoroutes sont elles aussi bloquées et les autocars et bateaux ont reçu l'ordre de s'arrêter.

Les monuments chinois fermés

Plusieurs monuments et lieux touristiques doivent fermer leurs portes pour éviter la propagation du virus. La Chine a annoncé vendredi, la fermeture de sections de la Grande Muraille de Chine ainsi que celle de monuments emblématiques de Pékin, nous rapporte l'AFP. Les tombeaux des Ming et la forêt des pagodes seront également fermés à partir de samedi, a précisé l'autorité chargée des sites. 

Le Nouvel An chinois gâché par l'épidémie : à la veille du premier jour de l'année du rat, la Chine est confinée. La cité interdite sera portes closes samedi et ce, jusqu'à nouvel ordre. Le monument le plus célèbre de Chine ne sortira pas ses lanternes célestes pour fêter cette nouvelle année. La capitale a décrété l'annulation des festivités du Nouvel An.

Des contrôles thermiques dans certains aéroports étrangés

Aucun décès à l'étranger n'a pour l'heure été déclaré mais des cas de contaminations ont été annoncés en Asie, particulièrement. Hong Kong, Macao, Taïwan, la Corée du Sud, le Japon, la Thaïlande, Singapour et le Vietnam sont concernées par l'épidémie. Mais un autre continent se voit lui aussi touché, l'Amérique, où un cas a été recensé aux États-Unis, et un deuxième est soupçonné.

En Europe, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a élevé de "bas" à "modéré" son estimation du risque que l'Europe soit atteinte par le virus, rapporte LCI. Si le Royaume-Uni et l'Italie ont annoncé de nouvelles mesures, la Turquie et la Russie effectuent des contrôles thermiques à tous les passagers arrivant de vols en provenance de Chine.

Concernant la France, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn à déclaré que deux cas ont été investigués "mais ce sont avérés négatifs" a-t-elle précisé lors d'un point presse le jeudi 23 janvier. La ministre est revenue sur le cas de la femme originaire de Wuhan qui présentait des symptômes inquiétants à son arrivée en France et a tenu à rassurer la population en rappelant que la France est en mesure d'avoir "un diagnostic très rapide". Agnès Buzyn a préciser que "tous les aéroports sur le sol français ont des affiches qui donnent la conduite à tenir".

Un vaccin pour bientôt ?

Viral, le coronavirus se repend très rapidement et facilement si des mesures ne sont pas prises. L'OMS ne recommande pas de restrictions de voyages mais réclame cependant la mise en place de dépistages dans les aéroports. Elle demande "à tous les pays" de prendre des mesures pour détecter le coronavirus, contre lequel il n'existe pas actuellement de vaccin. 


Pas encore de vaccin pour l'heure donc, mais en vu de l'épidémie, le Forum économique mondial qui se tient actuellement à Davos (Suisse) a fait une annonce. Jeudi, le forum a déclaré que des essais cliniques concernant un premier vaccin pourraient voir le jour "dès l'été".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Virus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants