1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Suspension d'AstraZeneca : "Ce n'est pas honteux mais responsable", pour Alain Fischer
1 min de lecture

Suspension d'AstraZeneca : "Ce n'est pas honteux mais responsable", pour Alain Fischer

INVITÉ RTL - Le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, est revenu sur la suspension du vaccin AstraZeneca.

Le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale
Le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale
Crédit : RTL
Suspension d'AstraZeneca : "Ce n'est pas honteux mais responsable", pour Alain Fischer
09:26
Suspension d'AstraZeneca : "Ce n'est pas honteux mais responsable", pour Alain Fischer
09:25
Calvi-245x300
Yves Calvi
Animateur

D'après l'agence européenne des médicaments (EMA), le vaccin AstraZeneca est "sûr et efficace". Le vaccin avait en effet provoqué des cas de thromboses chez des personnes plutôt jeunes, ce qui avait provoqué la suspension des vaccinations à base de ce vaccin dans plusieurs pays d'Europe.

Pour le Pr Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, "il y avait une alerte dans plusieurs pays européens, (...) avec plusieurs cas de personnes relativement jeunes qui avaient des accidents de thromboses veineuses qui avaient l'air sévères. Dans un tel contexte, je pense que ce n'est pas honteux, c'est même responsable de faire pause", admet-il, affirmant que certains auraient assurément reproché un manque de prudence. "Aujourd'hui on a une réponse", dit Alain Fischer, se référant aux conclusions de l'EMA.

La suspension du vaccin est-elle une mesure trop forte au vu de l'enjeu de la campagne vaccinale ? Alain Fischer préfère rester prudent. "Réfléchir et examiner les choses pendant trois jours, (...) ça ne change pas fondamentalement le cours des choses. L'important, c'est l'analyse et que l'analyse ait conduit à se dire, on peut reprendre et on y va", assure-t-il.

Si cette suspension peut nourrir le scepticisme des Français vis-à-vis du vaccin, Alain Fischer pense que si cette pause du vaccin AstraZeneca n'avait pas été faite, "cela aurait conduit d'autres personnes a avoir des doutes. Il faut expliquer. Cette vaccination est absolument essentielle", affirme le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/