2 min de lecture Coronavirus États-Unis

États-Unis : l'objectif de 100 millions de vaccinations atteint vendredi

Fixé par Joe Biden pour les 100 premiers jours de son mandat, l'objectif de 100 millions de vaccinations devrait être atteint vendredi 19 mars, après 58 jours à la Maison-Blanche.

Joe Biden se faisant vacciner contre la Covid-19
Joe Biden se faisant vacciner contre la Covid-19 Crédit : ALEX EDELMAN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

La vaccination à grande échelle se poursuit aux États-Unis, où Joe Biden a assuré que ce vendredi 19 mars marquera une étape importante dans la lutte contre la Covid-19. En effet, l'objectif fixé par le président démocrate d'administrer 100 millions de doses de vaccin lors des 100 premiers jours de son mandat devrait être atteint bien avant l'échéance. "Au 58e jour de mon mandat, nous aurons atteint mon objectif de 100 millions d'injections", a déclaré jeudi Potus, faisant référence à sa promesse de campagne.

"Nous sommes très en avance par rapport à notre calendrier, mais il y a encore beaucoup de chemin à parcourir", a-t-il ajouté. "L'heure est à l'optimisme, mais il ne faut pas se relâcher", a martelé Joe Biden. Au cours des dernières semaines, la cadence de la campagne de vaccination aux États-Unis a augmenté de manière spectaculaire. Il est actuellement de 2,4 millions de doses par jour en moyenne, contre un peu moins d'un million lorsque le démocrate est arrivé au pouvoir le 20 janvier.

Assez de vaccins pour tous les adultes en mai

Dans ce contexte, il apparaît réaliste d'envisager un doublement de l'objectif initial, soit 200 millions de vaccinations durant les 100 premiers jours du mandat Biden. Selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), près de 30% des Américains de plus de 18 ans ont reçu au moins une dose. Ce chiffre monte à plus de 65% pour les Américains de 65 ans et plus.

Dès son arrivée au pouvoir, certains républicains avaient ironisé sur l'objectif de Joe Biden, jugé trop faible. Trois vaccins sont désormais autorisés aux États-Unis : celui de Johnson & Johnson (une seule dose nécessaire par personne) et ceux de l'alliance Pfizer/BioNTech et de Moderna (deux doses).

À lire aussi
Coronavirus Portugal
Coronavirus : le Portugal autorise les voyages touristiques pour la plupart des pays européens

Les États-Unis ont déjà passé des commandes suffisantes pour recevoir d'ici fin mai assez de doses pour vacciner l'ensemble des adultes américains.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus États-Unis États-Unis Joe Biden
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants