1 min de lecture Découverte scientifique

Sida : une seconde mutation génétique résistante au virus découverte

Des scientifiques espagnols ont découvert une résistance naturelle contre le VIH en s'intéressant à une mutation génétique rare qui touche une centaine de personnes dans le monde.

Le sida (illustration)
Le sida (illustration)
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Nouvelle avancée dans la lutte contre le sida. Ce jeudi 28 août, des scientifiques espagnols ont découvert qu'une mutation génétique extrêmement rare créé une immunité naturelle contre le virus. Elle pourrait être utile dans la création de nouveaux médicaments contre le VIH. 

Une première mutation avait déjà été découverte et avait permis de guérir le fameux "patient de Berlin", Timothy Brown. Celle qui vient d'être mise au jour, beaucoup plus rare, concerne un autre gêne qui joue un rôle dans le transport du virus à l'intérieur des cellules. 

Les médecins ont donc eu l'idée d'infecter le sang des patients atteint de la mutation génétique avec le virus du sida. Ils se sont ensuite aperçus qu'ils étaient naturellement résistants au VIH. C'est certes le mieux connu de tous les virus, "mais il y a encore beaucoup de choses qu'on connaît mal. Par exemple, on ne sait pas pourquoi 5% des patients qui sont infectés ne développent pas de sida. Il y a des mécanismes de résistance à l'infection qu'on comprend très mal", explique José Alcami, virologue à l'Institut de santé Carlos III à Madrid.

Le chemin est encore long pour exploiter cette faille afin de produire un nouveau médicament mais cette découverte donne un nouvel espoir de trouver un jour un remède contre le VIH.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Découverte scientifique Sida Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants