2 min de lecture Maladies

Santé : quelles sont les principales causes de mortalité en France ?

ÉCLAIRAGE - Selon Santé Publique France, le cancer est la première cause de mortalité en France pour les deux sexes. Ces dernières années, le cancer du poumon chez la femme, le cancer du pancréas et celui du cerveau ont particulièrement augmenté.

Le cancer est la première cause de mortalité en France pour les deux sexes
Le cancer est la première cause de mortalité en France pour les deux sexes Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Cancers, maladies cardiaques, sida... Les causes de mortalité, en France, sont nombreuses. Selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de Santé publique France, publié ce mardi 12 novembre, ce sont les causes de décès liées au cancer du poumon chez la femme, du pancréas et du cerveau qui ont davantage augmenté ces 20 dernières années. 

En revanche, la mortalité due au sida, aux accidents de transport et aux maladies cardiovasculaires a "particulièrement diminué", en 16 ans, en France métropolitaine. "Ces résultats généraux mettent en évidence les réussites et les lacunes" en matière de prévention et de soins, relèvent Grégoire Rey, directeur du CépiDC-Inserm (qui établit les causes médicales de décès), et ses collègues, auteurs de cette analyse des tendances entre les périodes 2000-2007 et 2008-2016. 

D'une façon générale, le taux de mortalité toutes causes confondues a continué à diminuer depuis les années 2000, vraisemblablement grâce aux avancées de la médecine et de la prévention.

Le sida en baisse

Le cancer est la première cause de mortalité en France pour les deux sexes, passé en 2004 devant les maladies cardiovasculaires. En 2016, sur 579.000 décès enregistrés, les décès par tumeurs (29%) et par maladies cardiovasculaires (24,2%) prédominent.

À lire aussi
Un avis d'impôt sur les revenus (illustration) gaz
Impôts, gaz, Ce qui change pour votre budget au 1er décembre

La mortalité liée au VIH/sida, après une première baisse dans les années 1990, continue à diminuer sur les 16 dernières années en raison des progrès de la prévention et surtout des traitements. En 2016, on recense 300 morts par sida, contre 4.800 en 1994.

Les décès par suicide sont également en déclin : près de 8.500 décès en 2016 contre 11.400 dix ans auparavant. Enfin, on note une forte réduction de la mortalité par accidents de la route, notamment grâce à la mise en place des radars automatiques.

Plus de cancer du poumon, du cerveau et du pancréas

"Les points d'alerte" sont l'augmentation du cancer du poumon chez la femme, ainsi que celles du cerveau et du pancréas, souligne M. Rey. Le cancer du pancréas a augmenté en 16 ans pour les deux sexes et le cancer du cerveau a augmenté sur la deuxième période, 2008-2016, dans "un contexte d'essor des technologies liées aux radiofréquences".

En outre, la mortalité par mélanome augmente chez les hommes et reste stable chez les femmes alors que la prévention de ce cancer de la peau est connue, pointent les auteurs. 

Enfin, la tendance à l'augmentation des démences, très importante depuis les années 2000, semble se ralentir, voire s'inverser chez les hommes, possiblement en raison d'une diminution des facteurs de risques cardiovasculaires (hypertension, tabagisme, diabète...), avancent-ils.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maladies Santé Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants