2 min de lecture VIH

Sida : recul d'un tiers des morts depuis 2010 avec 770.000 décès en 2018

Le rapport de l'Onusida constate une baisse de 30.000 morts dans le monde en moins, avec 770.000 morts en 2018. Plus de 3 malades sur 5 suivent un traitement, un record.

Le sida (illustration)
Le sida (illustration)
signature paul turban
Paul Turban et AFP

L'un des grandes causes du début du siècle. Quelque 770.000 personnes dans le monde sont mortes de maladies liées au sida en 2018, ce qui représente une baisse d'un tiers depuis 2010, selon le rapport annuel de l'Onusida publié ce mardi 16 juillet. Cela équivaut à 30.000 mort de moins qu'en 2017. 

Par ailleurs, autre bonne nouvelle, plus de trois séropositifs sur cinq, soit 23,3 millions sur 37,9 millions de malades, suivent des traitements antirétroviraux. Ils permettent de ne plus transmettre le virus du sida s'ils sont pris correctement. C'est la plus haute proportion jamais atteinte, et c'est environ dix fois plus qu'au milieu des années 2000. 

Le nombre de nouvelles infections, lui, est stable par rapport aux années précédentes à 1,7 million. Le préservatif reste l'un des moyens efficaces de non-transmission du virus du sida lors des rapports sexuels pour les personnes non-dépistées. Un nouveau traitement, la PrEP, se présente aussi comme une bonne prévention.

De fortes disparités générales

Ces chiffres globaux cachent toutefois de fortes disparités régionales, souligne l'Onusida, selon laquelle la lutte contre la maladie ne progresse pas à un rythme suffisant. Globalement, la baisse remarquable du nombre de morts et le meilleur accès aux traitements s'expliquent par les progrès notables réalisés en Afrique du sud et de l'est, région historiquement la plus concernée par le sida. C'est là que vit plus de la moitié de la population mondiale touchée par le virus. 

À lire aussi
Souris de laboratoire, illustration Santé
États-Unis : des chercheurs éliminent le virus du sida chez des souris infectées

Mais ailleurs dans le monde, certains indicateurs sont inquiétants.  Ainsi, en Europe de l'est et dans le centre de l'Asie, le nombre de nouvelles infections a grimpé de 29% depuis 2010. De même, le nombre de morts dus au sida a augmenté de 5% dans ces régions et de 9% au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ces huit dernières années. 

L'Onusida s'inquiète en outre d'une baisse des financements. En 2018, 19 milliards de dollars étaient consacrés à des programmes de lutte contre la maladie dans les pays à faible et moyen revenu. C'est un milliard de moins qu'en 2017, et sept de moins que la somme jugée nécessaire pour 2020 (26,2). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
VIH Sida Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798046984
Sida : recul d'un tiers des morts depuis 2010 avec 770.000 décès en 2018
Sida : recul d'un tiers des morts depuis 2010 avec 770.000 décès en 2018
Le rapport de l'Onusida constate une baisse de 30.000 morts dans le monde en moins, avec 770.000 morts en 2018. Plus de 3 malades sur 5 suivent un traitement, un record.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/sida-recul-d-un-tiers-des-morts-depuis-2010-avec-770-000-deces-en-2018-7798046984
2019-07-16 13:11:03
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bS1UhEL54GibAs9pbeh52Q/330v220-2/online/image/2018/0321/7792724371_les-croyances-erronees-sur-le-sida-progressent-chez-les-jeunes.jpg