1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Sanofi : vaccin retardé, postes supprimés... 3 questions pour comprendre ce qui se passe
3 min de lecture

Sanofi : vaccin retardé, postes supprimés... 3 questions pour comprendre ce qui se passe

ÉCLAIRAGE - Le laboratoire français ne semble pas en difficulté. Mais son vaccin a pris beaucoup de retard. Pourquoi ?

Un technicien travaille dans un laboratoire pharmaceutique
Un technicien travaille dans un laboratoire pharmaceutique
Crédit : JOEL SAGET / AFP
Sanofi : vaccin retardé, postes supprimés... 3 questions pour comprendre ce qui se passe
03:17
Sophie Aurenche - édité par Emmanuelle Brisson

L'entreprise Sanofi, qui est l'un des acteurs les plus importants de la stratégie vaccinale en France et en Europe, connaît-elle des difficultés, alors que le contexte sanitaire appelle à l'urgence ? Son vaccin contre la Covid-19 a pris du retard, et le plan social annoncé en juin commence à avoir des effets concrets. 

Le laboratoire français a confirmé lundi 18 janvier la suppression de 400 postes dans sa branche Recherche et Développement, ce qui fait relativement mauvais effet au moment où le laboratoire n’arrive pas à mettre au point un vaccin. Mais Sanofi précise que la Recherche et Développement des vaccins n’est pas concernée par ce plan : c’est la chimie qui est touchée. Il n'y a donc pas de rapport direct avec le retard pris par Sanofi sur la Covid

Ce plan de 1.000 suppressions avait d'ailleurs été annoncé au printemps dernier, avec essentiellement des départs volontaires. Le laboratoire veut désormais se concentrer sur les vaccins et l'oncologie, gros marchés potentiels et rentables, en abandonnant au passage le diabète et la cardiologie. 

1. Un choix stratégique ?

Il y a de plus en plus de gros groupes pharmaceutiques qui externalisent la Recherche et Développement, soit complètement, soit en partie. Ce qui veut dire qu'à terme, on pourrait avoir des gros mastodontes qui distribuent des produits trouvés par d’autres, en l'occurrence des start-ups ou des biothèques - c’est un peu le cas du modèle Pfizer-BioNTech d’ailleurs. 

À lire aussi

Ces suppressions de postes chez Sanofi ne signifient pas que le laboratoire perd de l’argent et est difficulté : Sanofi est le deuxième distributeur de dividende en France, derrière Total, loin devant la BNP. C’est donc un choix stratégique.

2. Pourquoi le vaccin a-t-il pris autant de retard ?

Sanofi n’est donc pas en difficulté. Mais son vaccin a pris beaucoup de retard. Pourquoi ? En raison de difficultés de recherches. Ce vaccin est à base d'une protéine recombinante mise au point avec un autre géant de la pharmacie, GSK. Sauf que lors des essais, les antigènes ont été sous-dosés. Cela n’a pas été assez efficace chez les plus âgés. Il a donc fallu tout recommencer.


Faut-il alors tout arrêter ? C’est l’avis de certains connaisseurs du secteur. Si le virus mute trop, ce vaccin avec cette méthode-là sera-t-il encore efficace à l’autonome lorsqu’il sera prêt ? Rien n’est moins sûr. La deuxième stratégie de Sanofi pour le vaccin, c’est l’ARN messager. Mais les essais cliniques ne sont pas encore terminés.

3. Sanofi va-t-il fabriquer les vaccins de Pfizer ?

Est-ce pour cela que le gouvernement demande à Sanofi de fabriquer les vaccins de Pfizer ? Cette demande est assez inédite. Dans un secteur hyper concurrentiel, c’est une pression "amicale" de la part du ministère de l’Industrie, qui est quand même plutôt "humiliante" selon plusieurs experts. Sanofi deviendrait carrément le sous-traitant d’un adversaire. C’est comme si l’on demandait à Airbus de fabriquer un moteur pour Boeing.

Alors certes, l’État a donné plusieurs dizaines de millions d’euros à Sanofi pour développer un vaccin contre la Covid. Mais est-ce que c’est à l’État de se mêler à ce point-là de politique industrielle ? Sanofi n’avait clairement pas besoin de cette intrusion politique.


De son côté, le laboratoire étudie la demande, qui pose des problèmes techniques de production mais aussi de brevets. Si Sanofi fabrique le vaccin ARN messager de Pfizer, il faudra forcément connaître la recette, donc des secrets de recherche, donc des secrets industriels, sachant que Sanofi développe en plus son propre vaccin ARN. Si cela se fait, ce ne sera évidemment pas en un claquement de doigt.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/