2 min de lecture Alimentation

Qui sont ces Français qui mangent liquide ?

C'est une tendance venue tout droit des États-Unis et qui fait un carton auprès des employés de startups. Est-ce vraiment bon pour la santé ? Des médecins répondent.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Qui sont ces Français qui mangent liquide ? Crédit Image : Unsplash/the Creative Exchange | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot et Arièle Bonte

Ils avalent leur petit déjeuner ou leur déjeuner en deux minutes... Qui sont ces Français qui mangent liquide, s'interroge L'Express. D'autant plus qu'il ne s'agit pas de régimes minceur ou ultra-protéiné dont raffolent les sportifs mais plutôt de formules dans l'air du temps 2018 : sans gluten, sans lactose ou encore vegan

Le concept est né aux États-Unis et fait un tabac dans la Sillicon Valley où les employés des startups ne jurent que par ça. Sur le papier, ces soupes lyophilisées sont censées couvrir tous les besoins nutritionnels. Les médecins de leur côté ne sont pas vraiment de cet avis. Ils admettent que ces produits contiennent de bonnes choses mais émettent toute fois des réserves sur le manque évident de fibres et, surtout, une teneur bien trop élevée en calories. Plus de 600 calories pour certaines de ces soupes, l'équivalent d'un repas entrée-plat-dessert. 

Attention également au risque de prise de poids : la mastication est indispensable pour permettre à notre cerveau d’évaluer le moment de satiété. Or, en consommant ces boissons, aussi équilibrées soient-elles, vous n'avez pas le sentiment d'être progressivement rassasié et de vous sentir bien ballonné. À éviter donc.

À lire aussi
Selon l'Académie nationale de pharmacie des aliments comme les frites trop cuits pourraient accélérer le vieillissement (photo d'illustration). alimentation
Pourquoi le prix des frites pourrait flamber

Dans les coulisses du remaniement

La matinale du Monde nous emmène en coulisses du remaniement. Le journal détaille les vérifications indispensables avant toute nomination. Aucune obligation à se prêter à l'exercice, c'est le président qui décide. Mais le quotidien explique qu'il a la possibilité d'interroger trois administrations : d'abord, la Haute autorité de la transparence de la vie publique (HTVP). C'est elle qui enquête sur de possibles conflits d’intérêts. Deuxième administration : Bercy, afin de vérifier que le futur ministre potentiel est bien en règle avec le fisc. Et enfin, comme n'importe quel employeur, il peut demander un extrait de casier judiciaire, une procédure assez rapide.

Bercy, de son côté, répond sous la forme d'une attestation écrite, quant à la HTVP, elle rend son verdict par oral. Tout se passe par téléphone entre le secrétariat générale de l'Élysée, qui lui soumet autant de noms qui le souhaite, et le président du gendarme de la transparence. 

Cette procédure peut prendre quelques jours mais pas une semaine, d'autant plus que c'est le président qui fixe le tempo. L'argument avancé par Benjamin Grivaux la semaine dernière (nommer un ministre prend du temps) ne tient donc pas complètement, relève Le Monde

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alimentation Santé Bien-être
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795121055
Qui sont ces Français qui mangent liquide ?
Qui sont ces Français qui mangent liquide ?
C'est une tendance venue tout droit des États-Unis et qui fait un carton auprès des employés de startups. Est-ce vraiment bon pour la santé ? Des médecins répondent.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/qui-sont-ces-francais-qui-mangent-liquide-7795121055
2018-10-10 09:55:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lDSpKRSGkr4QAdC6sFfpJw/330v220-2/online/image/2018/1010/7795122575_les-jus-sont.jpg