1 min de lecture Industrie

Production de médicaments : "On peut faire un Airbus des vaccins", selon un économiste

INVITÉ RTL - Frédéric Bizard, économiste de la santé, décortique les raisons qui ont créé une dépendance de la France en matière des médicaments, et donne des pistes pour y remédier.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Production de médicaments : "On peut faire un Airbus des vaccins", selon un économiste Crédit Image : LOIC VENANCE | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Ryad Ouslimani

Le président Emmanuel Macron va visiter ce mardi 16 juin une usine de vaccins du groupe Sanofi près de Lyon. Au coeur de ce déplacement on retrouve la question de la souveraineté et l'indépendance de notre système de santé, qui a été posée au moment de la crise sanitaire lorsqu'il a fallu faire face à une pénurie de certains médicaments et équipements médicaux. L'enjeu est alors de savoir si la relocalisation des productions est une chose concevable en France. 

"On a raté le virage des biotechnologies", pose en préambule Frédéric Bizard, économiste de la santé. "On est encore un gros producteur de médicaments. On produit des médicaments anciens, mais on produit peu de médicaments à consommation forte", détaille le spécialiste. 

Ainsi, la France souffrirait d'une production "chimique" de médicaments anciens et surtout à faible valeur ajoutée, qui rapporte peu. Or les charges du système de santé en France, l'un des plus généreux au monde, impliquent qu'il faille une plus grande rentabilité de la production pour protéger le modèle social et maintenir une certaine rentabilité.  

Lancer un "Airbus des vaccins"

"Il faut rapatrier les produits génériques, les produits chimiques. Mais il faut aussi développer en France les produits de biotechnologie", explique Frédéric Bizard. "Notre décrochage date d'il y a 10 ans", assure-t-il. L'invité de RTL rappelle que la délocalisation s'est faite car "80% des principes actifs sont fabriqués en Chine et en Inde", avec un "cadre réglementaire et écologique moins contraignants". 

À lire aussi
Agnès Pannier-Runacher, le 7 juillet 2020 industrie
Agnès Pannier-Runacher est l'invitée du Grand Jury dimanche

Frédéric Bizard appelle ainsi à miser sur "les thérapies géniques, les thérapies biocellulaires (...) Il faut mettre l'argent public sur l'innovation". "Faisons des vaccins un secteur d’investissements massifs", conseille-t-il car c'est un secteur rentable, à forte valeur ajoutée. 

Un investissement que la France devrait effectuer avec des partenariats européens. "On peut faire un Airbus des vaccins", ajoute l'économiste, en soulignant qu'il "n'est absolument pas trop tard pour le faire".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Industrie Médicaments Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants