1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Pourquoi les Bretons sont plus exposés au cancer de la peau
1 min de lecture

Pourquoi les Bretons sont plus exposés au cancer de la peau

La singularité bretonne s'explique par un manque de protection de la population, mais aussi son phototype, ainsi qu'une exposition prolongée de certains corps de métier.

La Bretagne (illustration)
La Bretagne (illustration)
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Sandra Cazenave & AFP

La Bretagne connaît un taux de cancers de la peau trois fois supérieur à la moyenne nationale. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette singularité de la péninsule armoricaine, avec près d'un millier de mélanomes diagnostiqués chaque année et, chez la femme, "une surmortalité importante de 28% par rapport à la France métropolitaine", selon l'Assurance maladie.

En premier lieu, les habitants ont tendance à ne pas se protéger face à une météo parfois fraîche et nuageuse. "Or, malgré tout ce qu'on dit (sur le climat breton), la Bretagne a quand même une incidence UV importante", note le dermatologue Luc Sulimovic, président du Syndicat national des dermato-vénéréologues (SNDV).

Autre explication : le peuplement. "Parmi la population, on a beaucoup de phototype 1. Quand on a une peau, les yeux, une carnation, une couleur de cheveux claires, on est plus à risque génétiquement de développer un cancer", souligne Élodie Poullin, directrice de la CPAM des Côtes-d'Armor.

Les agriculteurs et pêcheurs plus exposés

Enfin, dans une région où les côtes se comptent en milliers de kilomètres, les habitants ont tendance à être beaucoup en extérieur, sans compter une importante population d'agriculteurs et de pêcheurs "qui s'exposent continûment" sans avoir toujours le réflexe d'utiliser de la crème solaire, relève Nicole Cochelin, dermatologue à Montfort-sur-Meu, à l'ouest de Rennes.

À écouter aussi

Reste que l'accroissement des cancers de la peau est un phénomène mondial et durable, selon l'Organisation mondiale de la santé qui recensait en 2020, plus de 1,5 million de cas de cancers de la peau diagnostiqués et plus de 120.000 décès associés dans le monde.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire