1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Pass sanitaire : les personnes déjà infectées à la Covid-19 pourront en bénéficier sous conditions
2 min de lecture

Pass sanitaire : les personnes déjà infectées à la Covid-19 pourront en bénéficier sous conditions

VU DANS LA PRESSE - Les Français contaminés par le coronavirus dans les six mois précédant leur participation à un événement seront couverts par le pass sanitaire.

Le pass sanitaire, ici un QR code stocké sur TousAntiCovid, pourra être utilisé pour voyager dans l'Europe cet été
Le pass sanitaire, ici un QR code stocké sur TousAntiCovid, pourra être utilisé pour voyager dans l'Europe cet été
Crédit : AFP
Florine Boukhelifa
Journaliste

À l'approche de l'été et du retour, à partir du 9 juin prochain, des rassemblements de plus de 1.000 personnes, de nombreux Français pas encore éligibles à la vaccination s'interrogent sur la possibilité d'obtenir le pass sanitaire à temps. Le précieux sésame sera en effet nécessaire pour profiter des festivals, supporter son équipe favorite aux matchs de football ou encore assister à une pièce de théâtre.

Selon le projet de loi actuellement débattu au Parlement, l'un des critères pour obtenir ce fameux pass sanitaire sera d'avoir déjà été infecté au coronavirus, comme près de six millions de Français en un peu plus d'un an d'épidémie, explique Le Parisien. Néanmoins, certains critères devront être pris en compte pour considérer cette contamination comme étant protectrice, poursuit le quotidien. Des critères qui n'ont, pour l'heure, pas été détaillés.

Un document de presse diffusé par Matignon mercredi 12 mai évoque ainsi un test virologique, PCR ou antigénique, positif, réalisé six mois à quinze jours plus tôt. "Au bout de quinze jours, vous n’êtes plus contaminant. Et au bout de six mois, la Haute autorité de santé (HAS) recommande de toute façon de se faire vacciner", a décrypté Jean-Daniel Lelièvre, chef de service des maladies infectieuses de l’Hôpital Henri-Mondor de Créteil et expert pour la HAS, auprès du journal.

Les tests sérologiques non valables

Cette règle des six mois limiterait cependant le nombre de Français concernés. Si six millions d'entre eux ont contracté le coronavirus depuis les débuts de la maladie, seuls quatre millions l'ont été depuis le 9 décembre 2020, soit exactement six mois avant la date du lancement annoncé du pass sanitaire.

À lire aussi

Les personnes qui pensent avoir été contaminées ces six derniers mois, mais n'ayant pas fait de test pour le confirmer, ne pourront pas non plus bénéficier d'un passe sanitaire, même en possédant un test sérologique ou un certificat médical. Pour justifier ces contre-indications, une incertitude sur la garantie d'une bonne immunité dans les deux cas de figure est évoquée.

Pour les malades confirmés, l'assurance maladie devrait ouvrir un accès direct à la base dans laquelle sont enregistrés tous les résultats des tests à partir du dimanche 16 mai. Ils pourront ainsi récupérer leur certificat de dépistage et choisir de l'imprimer ou de l'importer dans le "portefeuille numérique" de l'application TousAntiCovid. Attention toutefois : dès lors que la date de réalisation du test dépasse les six mois, le système se désactive. Le QR code sera ainsi toujours visible, mais plus valable.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/