1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : non, l'application TousAntiCovid ne va pas garder nos données pendant 20 ans
2 min de lecture

Coronavirus : non, l'application TousAntiCovid ne va pas garder nos données pendant 20 ans

FACT CHECKING - Une rumeur particulièrement virale et très commentée sur les réseaux sociaux prétend que l’application TousAntiCovid va garder nos données pendant 20 ans.

L'application TousAntiCovid et un masque FFP2 (illustration).
L'application TousAntiCovid et un masque FFP2 (illustration).
Crédit : Pascal GUYOT / AFP
Coronavirus : non, l'application TousAntiCovid ne va pas garder nos données pendant 20 ans
02:31
Coronavirus : non, l'application TousAntiCovid ne va pas garder nos données pendant 20 ans
02:31
Le Bitcoin est-il une monnaie polluante, comme l'affirme Elon Musk ?
03:01
Jean-Mathieu Pernin
Journaliste

Le 22 octobre dernier, une nouvelle application arrivait sur nos portables : TousAntiCovid, la nouvelle version d’un programme de traçage, à l’origine appelée "StopCovid". Depuis le début de la semaine, un message sur Twitter a alerté sur un possible détournement de l’application. 

Un tweet signé par un communicant, ancien journaliste et collaborateur parlementaire : "En ce moment en séance, on discute d'un article qui va permettre de conserver 20 ans les données de #StopCovid, celles qui étaient censées être supprimées fin 2021". 

3.000 retweets plus tard, une inquiétude tord le ventre de nombreux internautes. "Ah je vous l’avais bien dit ", "20 ans mais que vont-ils en faire", "Dictature"... L’article dont discute les députés est l’article 5 du projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire et il parle de beaucoup de choses mais absolument pas de TousAntiCovid.

Il s'agit en fait d'un autre outil

En fait, il y a confusion entre deux outils servant à repérer les cas de Covid. L’article 5 discuté, évoque les données récoltées et la prolongation de leur traitement. Or, il ne s’agit pas ici de l’application TousAntiCovid, téléchargée par 20% des Français, mais de "Contact-Covid", développé par l’Assurance maladie pour les professionnels de santé, afin d'identifier et d'informer les cas contacts. Il s'agit aussi du SI-DEP (Système d’informations de dépistage), qui est la plateforme sécurisée "où sont systématiquement enregistrés les résultats des laboratoires de tests Covid-19" pour "s’assurer que tous les cas positifs sont bien pris en charge". 

À lire aussi

Donc rien à voir avec l’application TousAntiCovid posée sur nos écrans de smartphone, ce sont des outils de tracing différents. Par contre, la durée d'exploitation des données de Contact-Covid a bien été prolongée tout comme celle du SI-DEP. Jusqu’ici, il était prévu que les données collectées dans le cadre de Contact-Covid et SI-DEP pendant la pandémie, ne soient conservées que jusqu’au 31 décembre 2021

Le nouveau texte prévoit que certaines informations collectées soient versées dans le Système national des données de santé et conservées pendant 20 ans. Depuis 2017, le Système national de santé rassemble et met à disposition les bases de données qui existaient, jusqu’alors indépendamment, comme celle de l’assurance maladie ou des établissements de santé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/