1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : le port du masque assoupli aux États-Unis, et bientôt en France ?

Coronavirus : le port du masque assoupli aux États-Unis, et bientôt en France ?

Alors que les États-Unis autorisent maintenant les personnes entièrement vaccinées à retirer leur masque en extérieur et dans de nombreux lieux intérieurs, aucune consigne officielle ne va pour l'instant dans ce sens en France.

Un masque FFP2 (illustration).
Un masque FFP2 (illustration).
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont
Journaliste

C'est un symbole fort, un coup d'accélérateur dans la sortie progressive de la crise sanitaire. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, qui constituent la principale agence de santé publique américaine, ont annoncé ce jeudi 13 mai que les personnes pleinement vaccinées pouvaient ôter leurs masques en extérieur et dans la plupart des lieux intérieurs.

Plus de 117 millions d'Américains, 35,8% de la population, sont pleinement vaccinés, c'est-à-dire qu'ils ont reçu deux injections si c'est nécessaire. En France, c'est le cas pour un peu plus de 9 millions de personnes, 13,54% des Français, selon CovidTracker. En dépit du retard, l'assouplissement du port du masque est en partie envisagé.

Début mai, le ministre de la Santé, Olivier Véran, expliquait au micro d'Europe 1 qu'il espérait "sincèrement" pouvoir permettre la fin du masque en extérieur cet été, sans le garantir. Hors des lieux les plus peuplés et fréquentés, se promener sans masque dehors est déjà autorisé à plusieurs endroits en France.

Un assouplissement en cas de vaccination ?

Pour ce qui est port du masque en intérieur, aucune piste précise n'a été avancée, mais un avis rendu par le Haut conseil de la santé publique (HCSP) le 11 avril offre une piste. "Dans un cadre privé familial ou amical en milieu intérieur fermé", le HCSP "recommande" qu'il soit autorisé de ne pas porter de masque à condition que tous soient vaccinés et que personne ne soit à très haut risque face au virus. Les autres gestes barrières, dont la limite de six personnes et la distanciation, devraient eux être respectés.

À lire aussi

Aucune consigne officielle n'a cependant été donnée à ce propos. Le port du masque reste obligatoire dans les lieux publics clos, et le calendrier de déconfinement ne propose pas de sortie sur ce point.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/