1 min de lecture Santé

Les actualités de 22h - Nouveau Levothyrox : une étude donne raison aux patients

Deux ans après les signalements des effets indésirables liés à la nouvelle formule du Levothyrox, une étude va dans le sens des patients.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 22h - Nouveau Levothyrox : une étude donne raison aux patients Crédit Image : REMY GABALDA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Générique 1
Jacques Serais et AFP

Les patients traités au Levothyrox ne sont pas des malades imaginaires. C'est ce que soutient une étude réalisée par une équipe franco-britannique, deux ans après les signalements des effets indésirables liés à la nouvelle formule du médicament. 

Les conclusions sont sans appel : pour les médecins, les deux versions du traitement ne sont pas substituables. Près de 60 % des patients ne réagissent pas de la même façon.  
Le groupe de chercheurs a repris les chiffres du laboratoire Merck transmis à l'Agence nationale du médicament. Et leur interprétation est bien différente. 

Le laboratoire estimait que la différence de l’évolution de la concentration d’hormone thyroïdienne entre l'ancien et le nouveau médicament ne dépassait pas 10%. "C'est vrai en moyenne", analyse cette enquête.

Les gens ne sont pas des moyennes et quand on impose à plus de 2 millions de personnes une substitution, on doit mieux étudier les variations individuelles" propre à chacun.

Professeur honoraire Pierre-Louis Toutain, co-auteur de l'étude.
Partager la citation

Au regard des chiffres sur chaque individu, il y a bien de plus grandes disparités. Au final, un majorité, près de 60% des patients pourraient ne pas avoir réagi de la même manière aux deux versions du médicaments.

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

C'est comme si vous analysiez deux classes scolaires, relate Le Monde. Les moyennes générales sont semblables. Sauf que dans l'une il y a de plus grands écarts de note. C'est ce qui passé avec la nouvelle formule. Cela donne donc du crédit au 31 000 patients qui disent avoir subi des effets invalidants comme de la fatigue, des troubles de la concentration ou encore des douleurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maladie Patient
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants