1 min de lecture Santé

Levothyrox: la justice civile tranche mardi sur l'indemnisation des victimes

Les utilisateurs du Levothyrox ont-ils été suffisamment informés sur le changement de formule du médicament ? La justice tranche mardi.

Une boîte de Levothyrox (illustration).
Une boîte de Levothyrox (illustration). Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
AFP édité par William Vuillez

A l'audience, le 3 décembre près de Lyon où le groupe pharmaceutique allemand a son siège français, les avocats de 4.113 malades de la thyroïde ayant utilisé ce traitement ont réclamé une indemnisation de 10.000 euros pour chacun d'eux. "J'accuse Merck de savoir que le changement de formule allait avoir des conséquences néfastes, de faire peu de cas des malades et de privilégier les intérêts financiers de ses actionnaires", a lancé Me Christophe Lèguevaques devant le tribunal d'instance.

"Depuis le début, nous disons que le sujet ce n'est pas le médicament mais l'information autour du médicament", a-t-il poursuivi. Mise sur le marché au printemps 2017, une nouvelle formule du Levothyrox, prescrit contre l'hypothyroïdie et fabriqué par le laboratoire Merck Serono, a été incriminée, entre mars 2017 et avril 2018, par quelque 31.000 patients victimes d'effets secondaires (fatigue, maux de tête, insomnies, vertiges, etc.).

Le fabricant nie toute sous-information: un plan de communication "extrêmement large", consistant en l'envoi de "300.000 communications par courrier, fax et mail auprès de 100.000 professionnels de santé", avait été engagé au moment du lancement en France, fait-il valoir.

L'affaire élargie au chef "d'homicide involontaire"

Selon l'agence du médicament (ANSM) qui avait réclamé la nouvelle formule du Levothyrox à Merck dès 2012, afin, selon elle, de rendre le produit plus stable, quelque 2,2 millions de malades de la thyroïde suivent ce traitement.

À lire aussi
La cigarette est toujours à l'origine d'un décès sur huit en France santé
Journée sans tabac : patchs, thérapies, applis... Les conseils pour arrêter de fumer


La France a été le premier pays où la nouvelle formule a été introduite. Depuis, la Suisse a suivi, sans connaître pareille crise. Merck a prévu de la lancer dans 21 pays de l'Union européenne, après "avis positif" des instances sanitaires, tout en continuant à fournir l'ancienne formule, importée d'Allemagne sous le nom d'Euthyrox, aux patients français en 2019.
L'affaire fait aussi l'objet, au pénal, d'une information judiciaire contre X instruite par le pôle santé du tribunal de grande instance de Marseille. Ouverte le 2 mars 2018 pour tromperie aggravée, blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, elle a été élargie depuis par le parquet au chef "d'homicide involontaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Médicaments Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797108934
Levothyrox: la justice civile tranche mardi sur l'indemnisation des victimes
Levothyrox: la justice civile tranche mardi sur l'indemnisation des victimes
Les utilisateurs du Levothyrox ont-ils été suffisamment informés sur le changement de formule du médicament ? La justice tranche mardi.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/levothyrox-la-justice-civile-tranche-mardi-sur-l-indemnisation-des-victimes-7797108934
2019-03-03 21:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/6wJqoFBJTuPQaOvVRIzJ-A/330v220-2/online/image/2018/1106/7795460289_une-boite-de-levothyrox-illustration.jpg