2 min de lecture Santé

Michel Cymes nous livre ses conseils pour un bon sommeil réparateur

REPLAY - Après avoir évoqué l'aspect psychologique de nos positions du sommeil, le médecin se penche sur leur aspect ergonomique.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Michel Cymes nous livre ses conseils pour un bon sommeil réparateur Crédit Image : iStock | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Loïc Farge

Dans certaines positions, le sommeil est moins réparateur. L'une d'elles supplante toutes les autres : la position du fœtus. Les bras et les jambes sont en flexion. Les muscles sont relâchés, le diaphragme est bien détendu (ce qui facilite la respiration) et le dos est légèrement arrondi (ce qui évite le petit creux dans les lombaires). Si on ne dort pas dans cette position, cela peut se traduire par des soucis plus ou moins importants. Il ne s'agit pas de vous faire changer d'habitude du jour au lendemain, mais on peut prévenir et limiter la casse en se munissant d'un coussin ou d'un oreiller qui permet de corriger les choses.

Si vous dormez sur le ventre, ce sont les cervicales qui trinquent.
Dans ce cas, vous placez le coussin sous le ventre de manière à ce que le thorax soit très légèrement surélevé. Si vous dormez sur le côté, mettez un coussin entre les genoux. Car quand on a une jambe posée sur l'autre, celle du dessus, à force d'être tendue, peut occasionner des tensions dans les fesses. Avec le coussin entre les genoux, les jambes sont légèrement écartées et les hanches sont bien alignées avec la colonne vertébrale.

Si les bras sont étendus devant vous, utilisez le coussin. Mettez-le entre vos bras pour faire en sorte que celui du dessus soit bien soutenu. Sinon tôt ou tard vous aurez mal à l'épaule. Quant à ceux qui préfèrent laisser les bras le long du corps, ils veilleront à ne pas se retrouver avec un bras coincé entre le corps et le matelas, à moins qu'ils aient envie d'être réveillés par des fourmillements.

Restent ceux qui dorment sur le dos : c'est la position idéale pour faciliter les ronflements. Utilisez un deuxième oreiller. Quant au coussin, mettez-le sous vos genoux : cela vous obligera à fléchir les jambes très légèrement - juste ce qu'il faut pour soulager les lombaires. Cela vaut pour les personnes qui laissent les bras le long du corps. Car ceux qui dorment les bras en l'air en les faisant reposer sur l'oreiller s'exposent à des tensions dans les épaules et dans le cou. Il leur est conseillé de mettre le coussin sur le thorax et de l'enserrer avec les bras.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Sommeil Corps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790569472
Michel Cymes nous livre ses conseils pour un bon sommeil réparateur
Michel Cymes nous livre ses conseils pour un bon sommeil réparateur
REPLAY - Après avoir évoqué l'aspect psychologique de nos positions du sommeil, le médecin se penche sur leur aspect ergonomique.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-nous-livre-ses-conseils-pour-un-bon-sommeil-reparateur-7790569472
2017-10-18 12:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/LbQVRxe4xdXrFPlPFd159w/330v220-2/online/image/2017/1018/7790570849_dans-certaines-positions-le-sommeil-est-moins-reparateur.jpg