2 min de lecture Santé

Michel Cymes décrypte la maladie du baiser

La maladie du baiser porte certes un joli nom mais derrière la poésie des appellations, il y a quand même une maladie qui peut causer bien des souffrances.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Michel Cymes décrypte la maladie du baiser Crédit Image : I Stock | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Quentin Marchal

La maladie du baiser, également appelée maladie des fiancés est due à un virus, le virus d'Epstein-Barr, et se transmet essentiellement par la salive. L'appellation médicale est beaucoup moins poétique puisqu'il s'agit de la mononucléose infectieuse

Même s'il y a d'autres moyens d'échanger le virus que par la salive, notamment quand une personne a une quinte de toux par exemple et qu'elle projette des micro-particules, le fameux "french kiss" se retrouve incriminé.

Cette maladie concerne énormément de monde puisqu'on estime que 9 personnes sur 10 ont déjà été en contact avec le virus. Dans bien des cas, ce contact se fait à l’adolescence où il engendre de la fébrilité et éventuellement une petite angine. 

À lire aussi
La cystite : tout ce qu'il faut savoir sur l'infection urinaire la plus répandue santé
Les conseils de Michel Cymes pour éviter la cystite

Les symptômes ne sont pas toujours évidents à repérer à tel point que chez un jeune, la maladie peut même passer inaperçue. En revanche, chez les adultes, c'est une toute autre histoire et la maladie peut s'avérer douloureuse.

Une forte fièvre et beaucoup de fatigue

La période d'incubation dure entre 4 et 7 semaines. Autrement dit, pendant 1 à 2 mois, il ne se passe rien. Une fois ce délai passé, une fièvre dépassant les 39 degrés s'installe et peut s'accompagner de frissons. Cela dure environ deux semaines durant lesquelles vous êtes fatigué, vous n'avez pas faim et éprouvez de grandes difficultés à avaler pour cause d'angine. 

Des douleurs musculaires, des maux de tête, des ganglions souvent douloureux au niveau du cou voire l'apparition de plaques rouges sur le tronc, les cuisses ou les bras sont d'autres symptômes causés par la mononucléose infectieuse.

Pour vérifier qu'il s'agit véritablement de la maladie du baiser plutôt qu'une simple angine, il faut aller voir votre médecin traitant pour vérifier l'état de votre rate, qui a tendance à grossir en cas de mononucléose. Il procédera à un test de diagnostic rapide et vous fera une prise de sang en cas de besoins pour que vous soyez fixé. 

Si vous êtes touché, il ne restera plus qu'à suivre le traitement qui vous sera prescrit pour vous soulager. Pour le reste, vous aurez besoin de temps et de repos mais aussi d'une force mentale à toute épreuve puisque le virus circulant par la salive, vous ne pourrez embrasser personne pendant plusieurs semaines. Et ça, c'est peut-être le plus difficile à envisager.

Lire la suite
Santé Michel Cymes Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7796953353
Michel Cymes décrypte la maladie du baiser
Michel Cymes décrypte la maladie du baiser
La maladie du baiser porte certes un joli nom mais derrière la poésie des appellations, il y a quand même une maladie qui peut causer bien des souffrances.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/michel-cymes-decrypte-la-maladie-du-baiser-7796953353
2019-02-25 09:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dOYv_qkF0x3a6XmLGkaR6A/330v220-2/online/image/2019/0225/7797044828_le-baiser-est-la-plus-sure-facon-de-se-taire-en-disant-tout-guy-de-maupassant.jpg