1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes : comment éviter la "maladie du boulanger" qui touche les hommes avec l'âge
3 min de lecture

Michel Cymes : comment éviter la "maladie du boulanger" qui touche les hommes avec l'âge

Avec l'âge, la masse musculaire fond et le corps consomme beaucoup moins de calories, les abdominaux se relâchent et le ventre s'arrondit. Le seul moyen de faire disparaître ce gras, c'est de le perdre, nous explique Christophe, chroniqueur de l'hebdo de "Ça va beaucoup mieux".

Des baguettes de pain (illustration).
Des baguettes de pain (illustration).
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Comment éviter la "maladie du boulanger" qui touche les hommes avec l'âge
34:30
Michel Cymes : comment éviter la "maladie du boulanger" qui touche les hommes avec l'âge
34:30
Michel Cymes

On va parler du ventre aujourd’hui et de tout ce qu’il faut faire pour lui éviter la célèbre maladie du boulanger. Savez ce que c’est la maladie du boulanger ? Alors avant de répondre au "comment" on peut laisser pousser comment ça le bidon, on va essayer de répondre au "pourquoi". C’est vrai, qu’est ce qui nous fait grossir du ventre, comme ça, notamment nous les hommes, en prenant de l’âge ? 

En fait c’est assez simple : chez le jeune adulte, les muscles, grands dévoreurs de calories, prédominent et la graisse ne représente, en moyenne, que 10 à 20 % du poids du corps. Et avec l’âge, la masse musculaire fond et laisse la place à du tissu adipeux, beaucoup moins gourmand en énergie et nettement moins esthétique. Résultat : à activité égale, le corps consomme 5 à 10% de calories en moins tous les 10 ans. Style de vie moins nerveux et bons petits plats font le reste : vous vous dilatez, les abdominaux se relâchent, se recouvrent de graisse et le ventre s’arrondit.  

Si je fais des abdos, je ne peux pas lutter contre cet arrondissement du bide ? Ça, c’est une belle idée reçue. On entend ça à tous les coins de salles de gym. J’ai du bide, il faut que je fasse des abdos. Mais c’est une hérésie. Si vous faites des abdos, vous travaillez le muscle abdominal qui est sous le gras. Ça reviendrait à dire, je vais faire des mouvements spécifiques, des abdos par exemple, pour faire en sorte que mon gras se transforme en muscle. Mais ça n’existe pas. Le seul moyen de faire disparaître ce gras, c’est de le perdre.

Les conseils pour se prémunir

Pour perdre ce gras disgracieux, il est nécessaire d'adapter son régime alimentaire évidemment, mais aussi de faire de l’exercice en endurance, ce que l’on appelle du cardio long : de la course à pied, du vélo et de la natation.

À écouter aussi

On estime, en course à pied, par exemple, qu’on commence à taper dans le gras à partir de 40 à 45-50 minutes d’effort. Et on parle bien d’endurance, avec une fréquence basse et une vitesse réduite, et on entre alors dans ce que l’on appelle la lipolyse. La lipolyse c’est le processus de combustion de la masse grasse dans le corps.

Ensuite, question régime alimentaire, il n’y a pas de mystère : il faut faire en sorte de brûler plus de calories que l’on en consomme. Ça parait évident dit comme ça mais c’est pourtant la règle de base. Il y a plusieurs moyens pour y parvenir : il faut diminuer sa ration alimentaire quotidienne. 

Soit vous mangez midi et soir, et pas le matin, c’est le fameux jeun intermittent qui propose une période de 14 à 16h entre le diner et le moment suivant au cours duquel on re-mange, en l’occurrence le déjeuner. Ça marche bien, et puis on laisse son système digestif tranquille pendant plus de 12 heures, on boit de l’eau ou des tisanes, et on tape dans le gras.

Soit on mange le matin, et le midi, et on dine ultra léger. C’est un peu le même processus à l’envers qui est peut-être plus adapté à ceux qui se lèvent très tôt le matin.

On ajoute à ça des exercices de cardio long : course à pieds, natation, vélo et même marche active, en multipliant les séances dans la semaine. Parce qu’à côté de la régularité, il y a l’assiduité et plus on en fait, mieux c’est. Vous savez, les sportifs de haut niveau ont souvent des corps bien faits, et un ventre bien plat, mais c’est parce qu’ils s’entraînent beaucoup et tous les jours.

Le meilleur moment pour effectuer ces séances, c’est indéniablement le matin, avant le petit-déjeuner de ceux qui préfèrent manger le matin. Mais c’est aussi très bien pour ceux qui ne mangeront rien avant le déjeuner là pour le coup. C’est une heure parfaite pour que le corps puise dans ses réserves de graisse et les élimine de façon efficace. On est à jeun depuis la veille, le premier carburant qui peut répondre aux besoins du corps, c’est celui qui est stocké, c’est donc le gras.

Et puis, une dernière chose : buvez de l’eau, de 1,5 à 3 litres par jour, hors des repas. L’eau est le meilleur des alliés pour favoriser ces fonctions essentielles du métabolisme comme cette faculté d’éliminer le gras. Voilà, voilà, à vos baskets.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/