1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Maladie de Lyme : les conseils de Michel Cymes pour échapper aux piqûres de tiques
2 min de lecture

Maladie de Lyme : les conseils de Michel Cymes pour échapper aux piqûres de tiques

En France, 50.000 personnes sont atteintes par cette maladie, après avoir été mordues. À l'approche des vacances, Michel Cymes appelle alors à la vigilance.

La tique, vecteur de la maladie de Lyme
La tique, vecteur de la maladie de Lyme
Crédit : AFP / BERTRAND GUAY
Michel Cymes : comment échapper aux piqûres de tiques ?
03:01
Maladie de Lyme : les conseils de Michel Cymes pour échapper aux piqûres de tiques
03:02
CYMES_245300
Michel Cymes
Animateur

À l'approche de la période estivale, les amateurs de balades dans la nature, notamment dans les zones boisées, devront se méfier des tiques. La vigilance est également de mise dans les jardins car ces arachnides ont tendance à sortir pour les investir. Avec les confinements successifs, les Français ont passé plus de temps dans leur extérieur, provoquant une explosion des cas dans cette configuration.


Le problème avec la tique est qu'elle est maligne. Elle se poste sur un brin d'herbe et attend le client auquel elle va s'accrocher par la tête. Cela peut être vous, moi, ou n'importe quel autre baladeur qui lui offrirait sa peau dénudée. Le passe-temps favori de cette bestiole est ensuite de sucer votre sang, avec la possibilité de vous laisser en souvenir une maladie enquiquinante, mais pas contagieuse : la maladie de Lyme, qui touche 50.000 personnes en France.

Qui dit morsure de tique, ne dit pas forcément maladie de Lyme à la clé. L'arachnide est porteur de la maladie, qui répond au doux nom de Borrelia burgdorferi sensu lato, dans 15% des cas. Le principal symptôme est un érythème migrant, une sorte de plaque rouge circulaire qui grossit autour de la piqûre. Cependant, cette rougeur n'apparaît pas tout de suite, mais sous une à deux semaines. Pendant ce temps-là, la personne infectée a de la fièvre ou encore des maux de tête.

Contre la tique, préférez les vêtements couvrants

Les séquelles sont quant à elles beaucoup plus problématiques. Si l'affaire n'est pas traitée rapidement, notamment avec des antibiotiques, la maladie peut toucher les articulations, notamment celles des genoux. Elle peut également s'attaquer au système nerveux et générer une paralysie temporaire d'un côté du visage, ou engourdir les muscles pour un moment.

À lire aussi

Pour se protéger, il est nécessaire de couvrir les parties du corps susceptibles d'être en contact avec des herbes hautes ou des buissons lors de balades en forêt ou dans des zones humides. Cela vaut pour les bras, le cou, mais surtout pour les jambes. Les sandales et les tongs restent à la maison pour laisser la place à de vraies chaussures. Le pantalon est également préférable au bermuda, dont le bas peut être coincé dans des chaussettes montantes pour être encore mieux protégé.

À la fin de la balade, il faut inspecter la peau à la recherche d'une éventuelle piqûre. On peut également investir dans un tire-tique, une sorte de petite pince pensée pour se débarrasser de la bestiole qui n'a pas son pareil pour s'agripper à la peau. Ceux qui ont des animaux de compagnie le savent mieux que quiconque.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/