2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 6h30 - Coronavirus : l'immunité durerait au moins 8 mois, selon une étude

D'après une étude américaine, les personnes infectées par le coronavirus bénéficieraient d'une immunité pendant au moins huit mois. C'est le double de ce que les médecins pensaient initialement.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Coronavirus : l'immunité durerait au moins 8 mois, selon une étude Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
160x130 - Laura Maucci
Laura Maucci édité par Marie Gingault

Une étude, publiée dans le magazine américain Science, répond enfin à une question que tout le monde se posait depuis le début de l'épidémie : si j'ai été touché par le coronavirus, suis-je protégé et pour combien de temps ? On a un peu de recul maintenant, et les scientifiques américains estiment la durée de l'immunité à 8 mois. 

Pour leur étude, les scientifiques ont suivi près de 250 personnes, testées positives, avec des symptômes et qui ont toutes eu des formes relativement modérées du coronavirus : aucune n'a dû être hospitalisée. Ce qui est rassurant, c'est que dans 95% des cas, les patients étaient toujours immunisés entre cinq et huit mois après.

D'ailleurs, la production d'anticorps, spécifiques à la Covid-19, était dans la majorité des cas plus importante sept mois après l'infection, que les jours qui suivaient. D'autres études dans le monde arrivent à cette conclusion. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'une personne infectée, qui ne déclenche pas la maladie car son système immunitaire la combat, a un taux très faible de chances de contaminer les autres à son tour. C'est une bonne nouvelle.

Au début de l'épidémie, les médecins pensaient plutôt à une immunité de trois à quatre mois, ce serait donc au minimum le double, pour les patients déjà touchés par le coronavirus et sûrement encore plus long pour les personnes vaccinées. 

À lire aussi
Coronavirus France
Les infos de 12h30 - Covid : les Français ont perdu 5 à 6 mois d'espérance de vie, selon l'Insee

Toutefois, ce qui inquiète les scientifiques, ce sont les fameux variants, dont on parle beaucoup. Si les mutations du virus étaient trop importantes, les mémoires immunitaires pourraient ne pas le reconnaître, et donc, ne pas le combattre. Cela pourrait entraîner une possible réinfection, et dans ce cas là, l'immunité collective serait beaucoup plus compliquée à atteindre. Une immunité qui ne sera de toute façon pas atteinte en 2021, a d'ores et déjà prévenu l'OMS.

À écouter également dans ce journal :

Vaccination - Selon les derniers chiffres officiels, publiés hier soir, 138.000 Français ont reçu à ce jour une injectionLa campagne va s'élargir aux plus de 75 ans à partir de la semaine prochaine. 

Rue de Trévise - Deux ans après l'explosion au gaz qui avait fait 4 morts et 70 blessés rue de Trévise, à Paris, les 400 sinistrés attendent toujours d'être indemnisés. Au-delà du traumatisme, les victimes se sentent "oubliées". 

États-Unis -  Donald Trump et son vice-président Mike Pence enterrent la hache de guerre. Les deux hommes se sont vus à l'abri des caméras dans le bureau ovale. Ils étaient en froid depuis que Pence avait refusé d'invalider l'élection de Joe Biden mercredi dernier. Ainsi, pas de 25ème amendement en vue. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Immunité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants