1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : combien de personnes faudra-t-il vacciner pour une immunité collective ?
1 min de lecture

Coronavirus : combien de personnes faudra-t-il vacciner pour une immunité collective ?

Le pourcentage de vaccination nécessaire pour atteindre une immunité collective varie selon le virus. Pour la Covid-19, il est estimé autour de 70%, sans certitude.

Un vaccin contre le coronavirus (illustration)
Un vaccin contre le coronavirus (illustration)
Crédit : Robyn Beck / AFP
Victor Goury-Laffont

L’accélération de la course aux vaccins offre les premières lueurs d'une sortie de crise, un an après le début de l'épidémie de Covid-19.

Le vaccin co-développé par le laboratoire américain Pfizer et le laboratoire allemand BioNTech a déjà été autorisé au Royaume-Uni, et sera "examiné" par l'Union européenne d'ici le 29 décembre 2020. Une demande d'autorisation a aussi été déposée par la société Moderna.

Mais une question demeure : à partir de quel moment suffisamment de personnes auront été vaccinées pour relâcher les restrictions ? A priori, il faudrait pour cela atteindre une immunité collective, "un concept utilisé pour la vaccination, selon lequel une population est ‎protégée contre un virus donné une fois un certain seuil franchi', détaille l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Cependant, ce seuil est variable selon la maladie concernée, poursuit l'OMS. Il faut par exemple que 95% de la population soit vaccinée pour atteindre une immunité collective contre la rougeole, mais seulement 80% pour la poliomyélite.

Des inconnues autour de la Covid-19

À lire aussi

Qu'en est-il pour le nouveau coronavirus ? La recherche n'est pour l'instant pas suffisamment avancée pour l'affirmer en définitive.

Au mois d'août, la Scientifique en chef de l'OMS, Soumya Swaminathan, estimait qu'il faudrait que "au moins 60 à 70%" de la population soit immunisée "pour rompre la chaîne de transmission".

Une valeur similaire est retenue par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies qui, selon Reuters, fixe un seuil à 67%.

Un chiffre à prendre avec quelques précautions. La contagiosité du virus n'est pas encore connue de façon certaine, et les vaccins proposés ne sont pas efficaces à 100%, ce qui risque de demander une vaccination plus large.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/