1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : y a-t-il vraiment une pénurie de vaccins ?
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : y a-t-il vraiment une pénurie de vaccins ?

Chaque semaine, la France reçoit 520.000 doses de vaccin, qui sont à répartir dans 833 centres de vaccination. Cela correspond à environ 620 piqures effectuées par semaine et par centre.

Des doses de vaccin (illustration).
Des doses de vaccin (illustration).
Crédit : AFP PHOTO STR / AFP
Les infos de 18h - Coronavirus : y a-t-il vraiment une pénurie de vaccins ?
12:24
Le journal RTL de 18h du 18 janvier 2021
12:24
Sophie Joussellin - édité par Marie Gingault

Nouvelle étape dans la lutte contre la Covid-19. Ce lundi 18 janvier marque le début de la vaccination des Français âgés de plus de 75 ans. Toutefois, aux yeux de nombreuses personnes, la campagne avance encore trop lentement. La maire de Lille, Martine Aubry, parle même d'une pénurie.

"Là c'est plus possible. La vérité il faut nous la dire, est-ce qu'on a assez de vaccins ou est-ce qu'on n'en a pas assez ? Pourquoi nous empêche-t-on d'organiser au Zénith ou dans d'autres salles, pourquoi ne le fait-on pas ? Sans doutes parce qu'on n'a pas assez de vaccins, alors qu'on le dise aux Français, qu'on ne fasse pas comme le coup du masque à dire 'on n'en a pas besoin dans la rue' parce qu'on n'en avait pas'", s'est agacé Martine Aubry, qui n'est pas la seule élue à monter au créneau.

La réalité c'est qu'on n'a pas en stock la totalité des doses nécessaires pour vacciner rapidement les plus de 75 ans et les malades des pathologies lourdes, c'est-à-dire près de 6 millions de personnes. Ces doses arrivent au compte-gouttes : la France reçoit 520.000 doses de vaccin par semaine, à répartir dans 833 centres de vaccination. Cela correspond en moyenne à 620 piqures par semaine et par centre, soit moins de 100 vaccinations par jour si vous vaccinez sept jours sur sept. 

Donc même si des villes se sont arrangées pour avoir des capacités bien supérieures en terme de locaux, de personnels ou de créneaux, les doses ne sont pas là. Normalement, le rythme va augmenter puisqu'on aura en plus, fin février, 800.000 doses de vaccin Moderna. De plus, celui d'AstraZeneca sera peut-être approuvé par l'Agence européenne du médicament d'ici la fin du mois. On pourrait ainsi récupérer plusieurs millions de doses supplémentaires dès mi-février. 

À lire aussi

Conséquence de cet approvisionnement flux tendu : il y a peu de créneaux de vaccination disponibles. Ceux-ci ont tous été pris d'assaut dès vendredi. Toutefois, d'autres dates seront bientôt ouvertes pour des vaccinations à partir de mi-février.

À écouter également dans ce journal :

Jean-Pierre Bacri - Il râlait mieux que personne, mais laissera un énorme vide. Jean-Pierre Bacri, le ronchonneur le plus brillant du cinéma français est décédé ce lundi 18 janvier, emporté par un cancer à l'âge de 69 ans. 


Coronavirus dans l'Oise - Un cluster a été découvert dans une école du Plessis-Belleville dans l'Oise. Au total, 27 personnes ont été testées positives : 22 enfants et cinq adultes. L'établissement a fermé ses portes pour huit jours, sur ordre de la préfecture. 

Sanofi - En pleine crise sanitaire, le laboratoire pharmaceutique Sanofi s'apprête à supprimer 300 à 400 postes dans sa branche recherche et développement. "Sanofi a supprimé quasiment la moitié des emplois en R&D en quelques années", rappelle Pascal Lopez, délégué FO du groupe et ancien chercheur, qui ne comprend pas cette décision.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/