2 min de lecture Épidémie

Les infos de 18h - Coronavirus : vers un nouveau confinement dans les prochaines heures ?

L'exécutif se prépare à toutes les éventualités : durcissement des mesures anti-Covid, reconfinement de certaines régions... De nouvelles restrictions pourraient être décidées lors du prochain Conseil de défense, prévu mercredi.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Coronavirus en France : reconfinement, à quoi faut-il s'attendre ? Crédit Image : Jacques WITT / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire édité par Florise Vaubien

Le 14 mars 2020 , il y a tout juste un an, à minuit, restaurants, bars et cinémas fermaient. Un an après, le gouvernement tente d'éviter un troisième confinement, lançant une évacuation "massive" de patients pour soulager l'Île-de-France, sous tension. Une course contre la montre est enclenchée, avec d'un coté, des évacuations de malades, et de l'autre, l'exécutif qui aurait sur la tables toutes les options, ce dimanche soir. Le Premier ministre qui répond ce soir à des questions sur le réseau social Twich a rappelé qu'une mise sous cloche "n'était pas exclue". 

Sait-on s'il faut s'attendre à des annonces et à un serrage de vis dans les prochains jours, voir les prochaines heures ? À ce stade, il n'est pas prévu de durcir les mesures, du moins, pas avant le prochain Conseil de défense de mercredi. Un reconfinement dans certaines régions, notamment l'Île-de-France, reste l'ultime recours. "S'il faut le faire on le fera", a souligné ce dimanche Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé. Jean Castex l'a répété ce dimanche sur la plateforme Twitch en s'adressant, "de manière cash", selon son entourage à un public jeune. 

Les Hauts-de-France et la région PACA sous surveillance

Mais, l'idée au sommet de l'État, c'est que chaque jour gagné compte. Pour l'instant, ce sont les mesures annoncées jeudi dernier qui sont de rigueur : déprogrammations d'interventions, transferts massifs de patients vers les régions moins engorgées, mobilisation du public et du privé, entre autres choses. Enfin, les tests sont renforcés et la stratégie vaccinale se poursuit, avec une montée en puissance ces deux derniers weekends.

Outre l'Île-de-France, les Hauts-de-France et la région PACA font l'objet d'une attention toute particulière en haut lieu. La mobilisation reste générale et la vigilance accrue. Bref, le gouvernement se tient prêt à toute éventualité. 

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : devra-t-on revenir de congés pour se faire vacciner cet été ?

Coronavirus en ItalieUne large partie du pays sera reconfiné dès lundi 15 mars et jusqu'au 6 avril, entraînant la fermeture de nombreux lieux publics. Une mesure mise en place pour contrer la flambée des cas de coronavirus.  

Cinéma - Une vingtaine de salles obscures ont accueilli ce week-end du public pour des projections tests, dans le respect des restrictions anti-Covid, en vue de la réouverture des cinémas en France. 

Coronavirus en France - Pour désengorger les hôpitaux d'Île-de-France, une centaine d'évacuations de patients, par les airs et via le TGV, sont prévues la semaine prochaine. Trois malades ont été évacués vers Nantes et Bordeaux, ce dimanche 14 mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Hauts-de-France PACA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants