1 min de lecture Hôpitaux

Coronavirus : une centaine de patients évacués d'Île-de-France cette semaine

Alors que les hôpitaux franciliens sont saturés, des patients seront évacués vers d'autres régions par avion, hélicoptère ou train tout au long de la semaine.

Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus
Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus Crédit : dailymotion
Gaétan Trillat et AFP

"D'ici à la fin de la semaine prochaine, probablement une centaine de patients auront été évacués de la région Île-de-France vers d'autres régions", a indiqué ce dimanche 14 mars le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, en saluant "une mobilisation exceptionnelle" du personnel soignant.

Rappelant que "la situation est tendue, préoccupante en région Île-de-France" sur le front du Covid-19, le porte-parole a souligné que "chaque lit compte" et que "personne ne doit rester à la porte de l'hôpital". Le secrétaire d'Etat qui assistait sur le tarmac de l'aéroport d'Orly aux évacuations par avion médicalisé de deux patients de 33 et 70 ans de l'hôpital de Meaux, en partance pour le CHU de Bordeaux.

Avant l'arrivée des deux ambulances, vers 10h15, Gabriel Attal avait visité l'avion où deux brancards rouges avaient été disposés l'un derrière l'autre, au côté d'une rangée de sièges pour le personnel soignant. Une troisième patiente devait être transportée dimanche depuis Meaux vers Nantes par hélicoptère. Trois premiers patients en réanimation avaient déjà été évacués samedi matin d'Ile-de-France vers Nantes, Angers et Le Mans, selon l'Agence régionale de Santé.

TGV médicalisés vers l'Ouest et le Sud-Ouest

Les opérations d'évacuations sanitaires "vont se poursuivre dans la semaine et monter en puissance, à raison de six évacuations en moyenne par jour (par voie aérienne) et puis en fin de semaine, une opération plus massive avec des TGV médicalisés qui vont permettent de transférer plusieurs dizaines de malades vers des régions qui sont aujourd'hui moins sous pression", a détaillé Gabriel Attal.

À lire aussi
épidémie
JO de Tokyo : une annulation est-elle possible ?

Ces évacuations se dérouleront principalement vers la région Pays de Loire, la Nouvelle Aquitaine et la région Occitanie, a-t-il précisé. Selon une source gouvernementale, jeudi et dimanche prochains va être organisée l'opération "chardons" qui consiste en l'évacuation en TGV de 50 patients au total (25 et 25).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hôpitaux Île-de-France Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants