1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus en Île-de-France : "L'hôpital est en débordement", alerte Rémi Salomon
1 min de lecture

Coronavirus en Île-de-France : "L'hôpital est en débordement", alerte Rémi Salomon

INVITÉ RTL - Pour le président de la commission médicale de l'AP-HP, les évacuations de patients franciliens vers d'autres régions ne suffiront pas à sortir de la saturation.

Un membre du personnel médical s’occupe d’un patient infecté par le Covid-19 (nouveau coronavirus) à l’unité de soins intensifs de l’hôpital AP-HP Avicenne à Bobigny, près de Paris, le 8 février 2021.
Un membre du personnel médical s’occupe d’un patient infecté par le Covid-19 (nouveau coronavirus) à l’unité de soins intensifs de l’hôpital AP-HP Avicenne à Bobigny, près de Paris, le 8 février 2021.
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Coronavirus en Île-de-France : "nous sommes dans une situation de débordement", alerte Rémi Salomon
09:05
Stéphane Carpentier & Benjamin Sportouch - édité par Gaétan Trillat

Face à la flambée de l'épidémie en Île-de-France, le gouvernement pourrait se décider de reconfiner la région dès la semaine prochaine. Une décision qui tarde à être prise mais qui devient inéluctable, juge le Dr Rémi Salomon, président de la commission médicale de l'AP-HP.

Invité de RTL ce dimanche 14 mars, Rémi Salomon a estimé que les évacuations sanitaires de patients vers d'autres régions moins touchées, qui ont débuté vendredi, "ne suffiront pas" à faire baisser la tension hospitalière. "La marge de manœuvre est assez faible. (...) À l'hôpital, on risque d'être dans une situation de débordement, de ne plus pouvoir prendre en charge les patients qui arrivent", a-t-il dit, alors que 96% des lits en réanimation de la région sont occupés par des patients Covid.

S'il dit comprendre les hésitations de l'exécutif, en raison des conséquences qu'entraîne un confinement sur l'économie et la santé, il explique qu'il faut absolument "réduire la circulation du virus", un objectif qui passe par "des décisions politiques" mais aussi par une adhésion de la population à ces mesures. "La cohésion sociale est nécessaire si on veut faire face à cette crise. Je veux dire aux Français : comprenez ce qui se passe, c'est de chacun de nous que cela dépend, dans notre comportement de tous les jours", a-t-il dit, conseillant par exemple de ne pas se rendre dîner chez des amis.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/