2 min de lecture Épidémie

Les infos de 18h - Coronavirus en France : ce que l'on sait des 5 médecins décédés

Trois généralistes, un gynécologue et un médecin urgentiste, sur le pont pour traiter l'épidémie de coronavirus ont succombé au cours de ces derniers jours.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus en France : ce que l'on sait des 5 médecins décédés Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Jérémy Billault

En première ligne face au coronavirus, le personnel soignant commence à payer un lourd tribu pour affronter l'épidémie. Cinq médecins ont succombé au coronavirus depuis dimanche 22 mars. 

Il s'agit d'un médecin urgentiste de Compiègne (Oise) âgé de 67 ans, qui avait repris du service pour s'occuper des premiers patients atteints du coronavirus. Lundi 23 mars, deux autres décès de médecins contaminés par le virus avaient été recensés, dans l'Est de la France cette fois-ci, autre foyer de l'épidémie.

Jean-Marie Boegle, 66 ans, un gynécologue-obstétricien à la clinique du Diaconat à Mulhouse (Haut-Rhin) est lui aussi mort après avoir contracté le virus lors d'une simple consultation.

En Moselle, Sylvain Welling, généraliste de 60 ans, est lui décédé à l'hôpital de Saint-Avold où il était rentré pour des "problèmes respiratoires", a indiqué Gilbert Weber, maire de la commune mosellane de L'Hôpital, où le médecin exerçait. Il avait été admis jeudi 19 mars dans l'établissement où il est décédé samedi "dans le service de réanimation Unité COVID-19", a indiqué dans un communiqué l'hôpital de Saint-Avold.

À lire aussi
Des masques FFP2 dans une usine (illustration) épidémie
Coronavirus : Édouard Philippe confie de "vraies difficultés" à se procurer des masques

En fin de journée, deux autres médecins du Haut-Rhin et de Haute-Saône sont décédés des suites du coronavirus, a-t-on appris auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) du Grand Est et du maire de la commune où l'un d'eux exerçait.

Parmis eux : un généraliste de 70 ans, Mahen Ramloll, est mort dimanche à l'hôpital de Colmar. Ce médecin, domicilié à Colmar, faisait des remplacements à Fessenheim (Haut-Rhin) notamment, a précisé cette source médicale. "Des gens le suivaient là où il faisait des remplacements pour être suivi par lui, car c'était un bon médecin", explique un pharmacie de la région sur RTL.

À retrouver également dans ce journal

Transports - Le PDG du groupe Total, Patrick Pouyanné, annonce sur RTL que le groupe va offrir des bons d'essence jusqu'à 50 millions d'euros à destination du personnel soignant hospitalier afin qu'il puisse se déplacer gratuitement. 

Confinement - Si l'Élysée envisage sérieusement le prolongement du confinement, le confinement total n'est pas à l'ordre du jour. L'exécutif préfère un durcissement des règles de sortie plutôt qu'un pays intégralement à l'arrêt. Le Premier ministre s'exprimera à 20 heures pour évoquer la nouvelle donne en matière de confinement.

Vacances - Jusqu'ici, les vols et séjours étaient remboursés mais, selon les informations de RTL, on s'oriente plutôt vers un système d'avoirs. L'agence de voyage aura trois mois pour vous transmettre un avoir valable 18 mois si vous aviez un voyage prévu. Beaucoup d'agences de voyage n'auraient pas été en mesure de rembourser tous les billets, se justifie-t-on.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants