2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 18h - Coronavirus : 47 résidents d'Ehpad contaminés malgré la vaccination

Les résidents de cet établissement de Meurthe-et-Moselle avaient reçu la première dose du vaccin mi-janvier, mais sont quand même tombés malades.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Coronavirus : 47 résidents d'Ehpad contaminés malgré la vaccination Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Sophie Aurenche édité par Louis Chahuneau

Sur le front de la cCovid-19, des cas qui interpellent ce soir. 47 des 78 résidents d'un Ehpad de Meurthe-et-Moselle ont été testés positifs alors même qu'ils avaient tous été vaccinés mi-janvier.

Caroline Guillotin est la directrice de l'établissement : "Dimanche 31 janvier, 7 personnes qui présentent de la fièvre, donc ils sont testés immédiatement et le verdict tombe : positif. On en est à 47 aujourd'hui. On a bon espoir que la vaccination qui a été réalisée mi-janvier protège nos résidents de développer des formes graves, ce qui semble être le cas, mais je reste prudente. Sur nos 47 résidents actuellement contaminés, très peu présentent des formes graves, et la grande majorité présente des symptômes très légers qui disparaissent en quelques jours."

En effet, le vaccin n'empêche pas la Covid-19. Rien ne prouve que le vaccin empêche d'attraper la maladie ou de la transmettre. La seule certitude c'est que la vaccin Pfizer-BioNtech protège des formes graves de Covid-19. Conséquence directe : moins de risque d'être hospitalisé, de finir en réanimation et donc une mortalité en baisse. Après la première dose, il faut attendre une quinzaine de jours pour une efficacité à 50% et c'est seulement quelques jours après la deuxième dose que l'efficacité dépasse les 90%. 

On peut donc être vacciné mais être malade, mais avec moins de symptômes. C'est en cela que le vaccin protège. C'est ce qu'il semble se passer dans cette Ehpad. Peut-être y aurait-il eu plus de morts, plus de formes graves si personne n'avait eu la première injection. En attendant les patients malades devront attendre avant de recevoir leur deuxième dose. 

À écouter également dans ce journal...

À lire aussi
politique
Vaccination obligatoire : d'abord les soignants avant toute la population ?

Culture - Les musées vont bien rester ouverts pour quelques jours à Perpignan. La justice a été saisie après les arrêtés pris par le maire RN de la ville, Louis Alliot. "J'irai défendre le dossier", a-t-il expliqué. Le tribunal administratif de Montpellier statuera lundi prochain.

Affaire Mila - Trois mois après avoir publié une seconde vidéo critiquant l'islam, cinq personnes ont été interpellées ce mardi, quatre hommes et une femme entre 18 et 29 ans. Tous les cinq sont soupçonnés d'avoir menacé Mila de mort en novembre dernier, aucun n'est fiché pour radicalisation et un seul figure dans les fichiers de la police. Ils sont tous les cinq en garde à vue ce mardi soir.

Alexandre Benalla - Le parquet a demandé un procès pour l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron. Il avait été filmé en train de frapper des manifestants sur la place de la Contrescarpe le 1er mai 2018.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Ehpad Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants