1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 12h30 - Coronavirus : une situation préoccupante en Moselle
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Coronavirus : une situation préoccupante en Moselle

300 cas des variants britannique et sud-africain ont été identifiés dans le département. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, se rend sur place ce vendredi 12 février.

La gare de Metz (Illustration)
La gare de Metz (Illustration)
Crédit : AFP / Archives, JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
RTL Midi du 12 février 2021
28:50
RTL Midi du 12 février 2021
28:50
Dimitri Rahmelow - édité par Victor Goury-Laffont

Faut-il reconfiner localement la Moselle ? Fermer les établissements scolaires ? La situation sanitaire y est en tout cas préoccupante, alors que plus de 300 cas des variants brésilien et sud-africain, très contagieux et qui peuvent rendre moins efficaces certains vaccins, y ont été identifiés.

Les dernières données de l'Agence régionale de santé (ARS) sont très inquiétantes. Le taux d'incidence, nombre de cas positif pour 100.000 habitants, y est de 290, contre 239 deux semaines avant. Un taux qui grimpe de jour en jour, alors que les variants représentent jusque 40% des cas dans certaines zones. Autre motif d'inquiétude : le taux d'incidence chez les plus de 65 ans, qui s'élève à 237. Il s'agit du seul département de la région où ce nombre dépasse les 200.

La Moselle enregistre en 24h un tiers des hospitalisations de toute la région, notamment en réanimation. "On est saturés", alerte Fréderic Picard, aide-soignant en réanimation à Metz, "on a 36 lits de réanimation polyvalente, tous sont occupés, on ne sait plus où mettre les patients. On a l'impression que, si ça continue, on va revivre les plans de catastrophes voir de médecine de guerre".

Parmi les pistes proposées : l'avancée des vacances scolaires, initialement prévues le 19 février au soir, voire un couvre-feu dès 16h ou même 14h. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, sera sur place ce vendredi 12 février.

À écouter également dans ce journal :

À lire aussi

Vaccin - Après avoir reçu le sérum d'AstraZeneca, certains soignants ont pu ressentir pendant 24 heures des effets secondaires assez intenses, comme la fatigue ou de la fièvre. 149 cas ont été signalés officiellement entre le 6 et le 10 février après injection de ce vaccin.

TousAntiCovid - Un décret sera présenté prochainement pour prévoir la réouverture de bars, restaurants ou encore des salles de sport. Il sera nécessaire de scanner un QR code pour rentrer dans ces établissements, afin de signaler sa présence et retracer de possibles cas-contacts. Sans l'application, il sera demandé de laisser ses coordonnées.

Verglas - Des centaines d'interventions de pompiers ont été nécessaires en Bretagne après des pluies verglaçantes. Certaines routes locales sont impossibles à emprunter, et des retards sont signalés sur le réseau ferroviaire.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/