1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. INVITÉ RTL - Vague de chaleur : comment repérer les signes de déshydratation chez les plus fragiles ?
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Vague de chaleur : comment repérer les signes de déshydratation chez les plus fragiles ?

Les personnes âgées et les enfants sont les plus fragiles face aux vagues de chaleur. Serge Smadja, secrétaire général de SOS Médecins, explique comment les protéger.

Une vague de chaleur est attendue en France cette semaine. (illustration)
Une vague de chaleur est attendue en France cette semaine. (illustration)
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Vague de chaleur : comment repérer les signes de déshydratation chez les plus fragiles ?
00:08:23
INVITÉ RTL - Vague de chaleur : comment repérer les signes de déshydratation chez les plus fragiles
00:08:23
Julien Sellier - édité par Samuel Vivant

Pas de canicule annoncée, mais un coup de chaud sur le pays. Alors que le mercure continue de grimper, comment protéger les plus fragiles durant la vague de chaleur qui frappe la France cette semaine ?

"Quand il fait très chaud, le corps a besoin de lutter contre son réchauffement. Il y a des mécanismes qui régulent, notamment la transpiration, qui permet de rafraîchir la peau et de faire baisser la température du corps", explique Serge Smadja, secrétaire général de SOS Médecins et invité de RTL. Et pour que ce mécanisme fonctionne, il faut s'hydrater.

Problème, "les personnes âgées ont une sensation de soif qui fonctionne moins bien, explique Serge Smadja. Il faut donc leur demander de boire. De plus, les personnes âgées transpirent moins bien et peuvent moins rafraîchir leur corps."

Alors comment repérer les signes de déshydratation chez les personnes âgées ? "Cela commence souvent par des maux de têtes, des crampes, jusqu'à entraîner des malaises et des pertes de connaissance", souligne le secrétaire général de SOS Médecins.

Vigilance dans les EHPAD

À lire aussi

Des risques qui obligent le personnel de santé - notamment dans les EHPAD - à veiller sur les personnes âgées. "On anticipe dès que commence l'été en formant des professionnels. Nous réunissons les personnes âgées dans des salles rafraichies et on les hydrate", indique Bernadette, directrice d'un EHPAD.

"Un ventilateur a été mis dans la chambre de mon père, les volets sont baissés et les fenêtres sont ouvertes. Régulièrement, un soignant passe et vérifie la quantité d'eau qui a été absorbée", raconte Alain, à propos de son père résidant dans un établissement pour personnes dépendantes. 

Chez les enfants également, les risques sont accrus. "Le poids de leurs corps est plus riche en eau. Et lorsqu'ils perdent de l'eau par la transpiration, leur risque de déshydratation est beaucoup plus important. Il faut surveiller l'apparition de symptômes, notamment l'apparition de fièvre pendant les épisodes de chaleur", explique Serge Smadja.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/