2 min de lecture Santé

Hyperactivité : Michel Cymes vous aide à identifier les symptômes

L'hyperactivité chez l'enfant peut rapidement devenir le cauchemar des parents. Michel Cymes nous livre ses précisions et ses conseils pour reconnaître ce trouble et le traiter efficacement.

CYMES_245300 Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes
>
Hyperactivité : identifier les bons symptômes, la clé d'un bon traitement Crédit Image : CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Joanna Wadel

Ce matin, pleins feux sur les enfants hyperactifs. Autrefois, on disait qu’ils étaient turbulents voire mal éduqués. Mais les choses ont changé et elles ne sont pas aussi simples qu'on le souhaiterait. 

Certains parents ou certains enseignants ont tendance à évacuer les choses en décrétant que leur enfant est insupportable et mériterait juste d’être mieux cadré, mais c’est un peu plus compliqué que cela. La complexité vient du fait qu’il n’existe pas de marqueur biologique de l’hyperactivité. Lorsqu'on a du cholestérol, une prise de sang permet de le révéler. Quand on manque de fer, il suffit d'uriner dans un bocal pour obtenir une analyse. 

Mais pour l’hyperactivité, rien de tout cela. Pour en avoir le cœur net, il faut donc consulter un neuro-psychologue qui procède à des tests, pose des questions et peut ensuite établir un diagnostic.

À lire aussi
Quels aliments ont un indice glycémique bas ? alimentation
Index Glycémique : Michel Cymes détaille les bons et mauvais aliments

Quels sont les symptômes ?

L’agitation, l’inattention et l’impulsivité sont les principaux signaux. Mais une fois ceux-ci détectés, les choses ne sont pas forcément plus claires. Car des enfants impatients, qui ont la bougeotte, qui perdent leurs affaires ou qui hurlent pour un rien, ce n’est pas ce qui manque. Et tous ne sont pas hyperactifs
 
Derrière la notion d'agitation, il y a un enfant qui ne tient pas en place, qui ne supporte pas de rester assis, qui tape du pied, qui grimpe un peu partout, ne va pas hésiter à se mettre debout sur son bureau ou à faire des plongeons dans le canapé. Et pas qu’une seule fois dans la journée.  

L’inattention de l’enfant se repère à son incapacité de mener une tâche à son terme. Comme on saute du coq à l’âne dans une conversation, lui passe d’une activité à une autre sans crier gare et sans raison apparente. Cela survient souvent lorsque l’enfant entre au cours préparatoire et que l’alerte est donnée. Car c'est à ce moment-là qu’on apprend à lire et sans un minimum de concentration, on va dans le mur. 

L’enfant impulsif a tendance à couper la parole, à faire la sourde oreille quand on tente de le raisonner, à être dans l’exigence permanente. Il fait tout dans la précipitation, au risque de chuter -donc de se faire mal- ou de casser tout ce qui se trouve à proximité. Avec lui, mieux vaut mettre la porcelaine à l’abri. Notez que cette énergie et cette réactivité peuvent devenir, à l’âge adulte, des atouts professionnels. Mais en attendant, pour les parents, elles peuvent être difficilement supportables.

Une manifestation différente chez les petites filles

Il faut être attentif aux symptômes cités précédemment, mais sans perdre de vue que chez les filles, les choses sont beaucoup plus subtiles et moins visibles. Car les hyperactives sont souvent moins agitées que les garçons. Elles papillonnent, rêvassent plutôt qu’elles ne mettent le feu autour d’elles. 

Pour le reste, il existe des traitements efficaces. Surtout si, parallèlement, on met en place des choses qui n’ont rien de médicales en apparence, mais qui peuvent tout aussi s’avérer pertinentes. Comme un gros bémol sur l’utilisation des écrans et l’introduction d’un animal de compagnie dans la maison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Enfants Enfance
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797110583
Hyperactivité : Michel Cymes vous aide à identifier les symptômes
Hyperactivité : Michel Cymes vous aide à identifier les symptômes
L'hyperactivité chez l'enfant peut rapidement devenir le cauchemar des parents. Michel Cymes nous livre ses précisions et ses conseils pour reconnaître ce trouble et le traiter efficacement.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/hyperactivite-michel-cymes-vous-aide-a-identifier-les-symptomes-7797110583
2019-03-04 11:23:49
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Oodh2AOi6JeAFtIinEIpRg/330v220-2/online/image/2019/0304/7797112391_une-cour-de-recreation-illustration.jpg