1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Froid : les conseils de Michel Cymes pour prendre soin de son nez
2 min de lecture

Froid : les conseils de Michel Cymes pour prendre soin de son nez

Notre nez est un appendice primordial pour se protéger des virus, il est donc important d'en prendre soin. Quelques erreurs courantes sont également à proscrire.

Un homme se protège du froid (illustration)
Un homme se protège du froid (illustration)
Crédit : JURE MAKOVEC / AFP
Froid : les conseils de Michel Cymes pour prendre soin de son nez
02:26
Froid : les conseils de Michel Cymes pour prendre soin de son nez
02:26
Michel Cymes - édité par Marie Gingault

S'il y a bien un appendice primordial pour se protéger des virus, c'est le nez. C'est en effet la première des barrières anti-virus, avec aux avant-postes les poils, qui sont parfois disgracieux, mais dont on ne peut contester l'utilité. 

Ces derniers filtrent l'air que nous respirons et captent les particules les plus grosses. C'est pourquoi il ne faut jamais les arracher. Si on les trouve encombrants il suffit de couper les extrémités avec une petite paire de ciseaux. Deux mots sont à retenir pour avoir un nez performant contre les saletés : lavage et mouchage

Pour le lavage, privilégiez l'eau salée avec les solutions nasales proposées dans le commerce ou le sérum physiologique. À noter qu'il ne faut pas lésiner sur la quantité de liquide à mettre dans son nez et surtout ne pas mettre faire l'erreur que nous sommes nombreux à commettre. On a tous tendance à basculer la tête en arrière lorsque l'on insère le liquide, mais il faut éviter de le faire. À la place, penchez la tête sur le côté, versez le liquide dans la narine du dessus et attendez que ça ressorte par la narine du dessous. 

Ne pas moucher ses deux narines simultanément

Pour le mouchage aussi, des petites techniques sont à connaître. Première chose : ne pas attendre d'avoir le nez qui coule ou boucher pour agir. Il faut se moucher régulièrement pour éviter que les sécrétions ne s'installent. Deuxième erreur à ne pas commettre : le mouchage simultané des deux narines. Il faut vider une narine après l'autre. La troisième erreur réside dans le fait de souffler trop fort. Si vous forcez, vous risquez d'envoyer des sécrétions dans les sinus et de compliquer les choses parce que les sinus c'est fragile. 

À lire aussi

Enfin, ultime erreur : il faut utiliser des mouchoirs jetables. Et comme les préservatifs ou les masques que nous utilisions depuis le début de la pandémie, un mouchoir jetable ne se recycle pas, ça se jète. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/