1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Michel Cymes vous explique comment gérer le mal de dos
2 min de lecture

Michel Cymes vous explique comment gérer le mal de dos

Deuxième motif de consultation chez les médecins généralistes, le mal de dos affecte de nombreux Français et peut avoir de lourdes conséquences s'il est mal soigné.

Une personne souffrant d'un mal de dos (Illustration)
Une personne souffrant d'un mal de dos (Illustration)
Crédit : SIPA
Michel Cymes vous explique comment gérer le mal de dos
02:56
Michel Cymes vous explique comment gérer le mal de dos
02:56
5. BONUS - "Parlons Vaccin" : faut-il craindre les nouveaux variants ?
04:39
Michel Cymes

Le mal de dos, communément appelé le mal du siècle, est une douleur qui touche de nombreux Français et sur laquelle il est bon de s'attarder. Il s'agit du deuxième motif de
consultation chez le médecin généraliste et il faut rappeler que derrière cette expression générique de "mal de dos", on trouve beaucoup de douleurs qui affectent certes le dos mais aussi les lombaires ou la nuque

Pour beaucoup de patients, ça se matérialise par des crises ponctuelles qui disparaissent puis réapparaissent jusqu’à ce que le mal devienne chronique. Pour beaucoup, le réflexe quand le mal surgi est de mettre leur corps à l’arrêt, or c'est une erreur. En effet, si vous restez dans l’inaction, vous risquez une ribambelle de conséquences.

Si vous ne faîtes rien à longueur de journée lorsque vous avez mal au dos, vos capacités physiques diminuent, vous perdez un peu plus l’habitude de bouger et vous ne sollicitez plus vos articulations, qui vont donc se raidir et aggraver votre situation. Pour preuve, un sénior qui reste au repos forcé pendant 10 jours peut perdre jusqu’à 1,5 kg de muscles.

Le bienfait des exercices physiques

En reprenant rapidement l'activité physique, votre mal de dos pourrait diminuer. Les exercices physiques engendrent en effet de la sécrétion d’endorphine et de sérotonine, qui sont des hormones antidouleurs et qui ont un effet anti-inflammatoire. 

À lire aussi

Face au mal de dos, beaucoup ont tendance à anticiper une éventuelle douleur, à éviter certains mouvements et donc à contracter plus ou moins consciemment certains muscles pour protéger son dos. On en arrive même parfois à transmettre à son cerveau un message douloureux avant même d’avoir fait le moindre geste.

Il faut arriver à dépasser ça, quitte à commencer modestement et pour ce fait, des exercices simples peuvent vous aider. Il peut s'agir tout simplement de prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur, de marcher plutôt que de prendre sa voiture ou de faire quelques mouvements de yoga plutôt que de rester au lit. Les plus ambitieux peuvent même se lancer dans un sport nouveau mais à condition de ne pas le faire seul, pour bien comprendre les bons mouvements à effectuer.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/