1 min de lecture Santé

Froid : comment se protéger quand on travaille dehors ?

Les profession d'extérieur peuvent exposer les travailleurs aux risques sanitaires liés au froid : infections, virus, douleurs musculaires... Voici quelques conseils pour travailler dehors efficacement tout en se protégeant.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Froid : comment se protéger quand on travaille dehors ? Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes et Joanna Wadel

L'hiver peut être plus rude pour certains travailleurs que pour d'autres. C'est le cas de ceux qui exercent un métier à l'extérieur. Des ouvriers qui œuvrent sur les chantiers aux vendeurs de marchés en passant par les agents de sécurité ou encore les agriculteurs. 

Dans ces professions exposées au froid, le risque thermique se matérialise par une ribambelle d'infections. Angines, sinusites, laryngites ou encore bronchites font partie des maladies les plus contractées. Or, si chacun peut être exposé à ces risques, ceux qui travaillent à l'extérieur y sont d'autant plus vulnérables

À cela s'ajoutent les risques de traumatismes : fractures, engelures et contusions. Les basses températures peuvent également réveiller des douleurs endormies. Comme les troubles musculo-squelettiques (TMS), qui sont des pathologies qui touchent les nerfs, les tendons et les muscles et affectent les personnes qui font des gestes répétitifs. Lorsque les températures baissent, ces douleurs s'intensifient

Trois couches de vêtements minimum

En ce qui concerne la tenue adéquate pour résister au froid, il est indispensable que celle-ci soit non seulement épaisse, mais suffisamment composée pour être efficace. Car en réalité, ce qui fait une bonne protection, c'est avant tout le nombre de couches. Le minimum préconisé est de trois vêtements. Le premier doit être "respirant", le second isolant, et le troisième doit contrer l'humidité. 

Boire chaud, mais pas brûlant et manger épicé

À lire aussi
Changement d'heure : quels appareils doivent être réglés dimanche 31 mars ? changement d'heure
Changement d'heure : quels sont les appareils à mettre à jour manuellement ?

Pour compléter ces précautions, il faut également rester vigilant sur ce qu'on ingère. Disposer d'un thermos rempli de boisson chaude, comme une soupe, une tisane, du thé ou du café est indispensable. Mais attention, le liquide ne doit pas dépasser une certaine température, pour éviter de transpirer et de refroidir sa température corporelle. 

Enfin, pour l'alimentation, il faut miser sur les protéines et les féculents, car leur digestion prends du temps et contribue à apporter de la chaleur sur la durée. Il ne faut pas hésiter à consommer des plats épicés, notamment à base de gingembre, qui peuvent constituer une bonne source de chaleur et prévenir certaines infections

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Travail Froid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants