1 min de lecture Euthanasie

Fin de vie : quelles sont les démarches à effectuer avant sa mort ?

ÉCLAIRAGE - Avant d'avoir son accident, Vincent Lambert n'avait pas donné d'indications sur sa fin de vie. Pourtant, il est possible dès sa majorité de faire valoir ses droits en cas d'accident.

Afin que vos choix soit respectés, il faut donner des indications
Afin que vos choix soit respectés, il faut donner des indications Crédit : Flickr
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Vincent Lambert est décédé le 11 juillet après avoir passé près de 11 ans dans un état végétatif. Sa femme, Rachel, persuadée de connaître son choix, n'a cessé de demander aux médecins un arrêt des traitements, mais ses parents s'y opposaient. Une bataille judiciaire a ainsi divisé la famille Lambert, et Vincent n'avait aucun moyen de s'exprimer. 

Pourtant, des dispositions légales existent pour que cette situation soit évitéeLa loi Leonetti, promulguée en 2005, prévoit ainsi de déclarer une personne de confiance et de remplir une directive anticipée. 

La personne de confiance peut-être, ou non, de la famille et sera celle qui, en cas de perte de conscience ou sans possibilité aucune de parler, sera votre représentante. Vous pouvez ainsi lui donner votre choix : continuer les traitements ou arrêter les soins.

Directives anticipées

À lire aussi
Une table d'autopsie à l'institut médico-légale de Paris (Illustration) Vincent Lambert
Les infos de 6h - Décès de Vincent Lambert : le corps autopsié ce vendredi 12 juillet

Mieux encore, il est possible de remplir un formulaire de directives anticipées, qui liste vos dernières volontés sur les soins en fin de vie. Seulement 13% des plus de 50 ans l'ont rempli.

Concrètement, il s'agit de faire connaître vos souhaits sur limiter ou arrêter les traitements en cours, subir une intervention chirurgicale, être mis sous respiration artificielle, être transféré en réanimation... Ces directives ont une durée illimitée et doivent être signées et datées

Dons d'organe

Depuis le 1er janvier 2017, tout le monde est donneur d'organes potentiel, sauf s'il a exprimé son refus de son vivant, en s'inscrivant notamment sur le registre national des refus. Pour vous assurer d'être bien donneur, vous pouvez demander une carte attestant de votre volonté.

Enfin, il est possible de donner son corps à la science. Pour se faire, il convient d'écrire une déclaration sur papier libre, la dater, la signer et l'envoyer à la faculté de médecine de votre choix qui prendra contact avec vous. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euthanasie Santé Administration
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798020469
Fin de vie : quelles sont les démarches à effectuer avant sa mort ?
Fin de vie : quelles sont les démarches à effectuer avant sa mort ?
ÉCLAIRAGE - Avant d'avoir son accident, Vincent Lambert n'avait pas donné d'indications sur sa fin de vie. Pourtant, il est possible dès sa majorité de faire valoir ses droits en cas d'accident.
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/fin-de-vie-quelles-sont-les-demarches-a-effectuer-avant-sa-mort-7798020469
2019-07-11 19:02:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/f4JwW8ImCIuMLZoNpDJ0sg/330v220-2/online/image/2015/1029/7780301165_la-phobie-des-papiers-administratifs.jpg