1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Fêtes de fin d'année : Cymes explique comment éviter les maux d'estomac après un repas copieux
2 min de lecture

Fêtes de fin d'année : Cymes explique comment éviter les maux d'estomac après un repas copieux

Eau, médicaments, repos... Michel Cymes livre les remèdes contre les maux d'estomac dus à des repas trop copieux.

Une douleur au ventre (illustration)
Une douleur au ventre (illustration)
Crédit : Photo de Andrea Piacquadio provenant de Pexels
Quels sont les aliments rassasiants?
02:59
Fêtes de fin d'année : Cymes explique comment éviter les maux d'estomac après un repas copieux
02:47
Michel Cymes - édité par Marie Zafimehy

Précieux conseils du docteur Cymes. Comme promis au lendemain du réveillon, en particulier, des Fêtes, en général, Michel nous offre la première consultation de l'année avec un regard sur certains médicaments censés faciliter la digestion. 

Vous savez, les fêtes de fin d'année étant ce qu'elles sont, je n'exclus pas qu'en dépit des bons conseils que je vous dispense pour vous éviter gueule de bois et lendemains d'agapes difficiles, vous ne fassiez pas l'économie de quelques maux d'estomac, de crampes ou de brûlures. Ça voudra dire que votre estomac fabrique notamment trop d'acide chlorhydrique pour réduire en bouillie le trop-plein de nourriture que vous avez ingurgité au cours de vos fiestas de fin d'année.

L'acide n'est pas dangereux. En tout cas, celui qu'on fabrique nous-même, pas celui qui est en vente à la quincaillerie du coin, parce que l'estomac est malin. Il fabrique lui-même cet acide. Il peut en fabriquer jusqu'à un litre et demi par jour. Mais il sait aussi s'en protéger grâce à une couche de mucus. Seulement voilà, en cas de gros repas, il faut beaucoup d'acide. Et quand il y a beaucoup d'acide, vous finissez plié en deux. 

Attention aux médicaments

La solution, les patients la connaissent en général. Ils prennent des pansements digestifs ou des médicaments que l'on appelle anti-acide. Les pansements digestifs, pas de problème, ils sont sans risque. En revanche, avec les médicaments anti-acide, il faut quand même faire attention. 

À lire aussi

Ces médicaments vont faire leur boulot, en l'occurrence diminuer l'acidité, mais ils risquent surtout de se traduire parfois par de la fièvre et des diarrhées. Je le dis parce que certains de ces médicaments sont vendus sans ordonnance. Pas tous, mais certains. Donc, si vous tenez quand même à en prendre, il faut en parler à votre médecin plutôt que de vous auto-prescrire quelque chose qui traînerait dans votre pharmacie ou qu'un bon copain vous recommanderait sur le mode : "Tiens, prends ça, tu vas voir, c'est super, tu pourras en mettre plein la panse sans avoir à le regretter". Oui, parce que parfois, il y a pire que l'automédication. Il y a le pote qui vous veut du bien. 

Boire de l'eau et manger léger

Après un repas copieux, il faut boire beaucoup d'eau. C'est une manière d'éliminer tout en réhydratant l'organisme. Et ça, c'est impératif. Ensuite, ne commettez pas l'erreur de ne pas manger. Ceux qui, le lendemain, décident de se mettre à la diète font un mauvais calcul. Vous devez vous alimenter en cherchant à faire le plein de fibres, de vitamines et de sels minéraux. Concrètement, cela veut dire que vous êtes bon pour la soupe de légumes, le bouillon, les tisanes, bref, toute chose pauvre en calories et utiles pour stimuler votre transit intestinal. 

Si envie de quelque chose de plus consistant, évitez de finir le foie gras de la veille, misez plutôt sur les blancs de dinde ou de poulet. De même, évitez de vous porter candidat pour finir la bûche au chocolat. C'est bien gentil de vouloir rendre service, mais vous devrez vous contenter d'un peu de compote, voire de fromage blanc, comme ça, vous rendrez surtout service à votre estomac.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/