2 min de lecture Santé

Fêtes de fin d'année : comment éviter les indigestions ?

Généralement riches et très gras, les repas de Noël et du nouvel an ne sont pas les plus faciles à digérer. Il existe toutefois quelques astuces pour se prémunir des maux de ventre et ballonnements.

Les repas de Noël sont généralement très riches et difficiles à digérer
Les repas de Noël sont généralement très riches et difficiles à digérer Crédit : Thinkstock
valentin
Valentin Deleforterie Journaliste

Foie gras, truffes, alcool et chocolats à foison ... Malgré leur caractère festif, Noël et le nouvel an sont, pour beaucoup de Français, associés à des problèmes de digestion. Rien ne sert pour autant d'être fataliste : il est tout à fait possible de passer un réveillon sans maux de ventre. 

Pour préparer votre système digestif, il peut être judicieux de manger des repas équilibrés et sans graisse les jours précédant Noël et le nouvel an. C'est une bonne manière d'anticiper le réveillon et d'ainsi limiter les dégâts. Le jour J, n'oubliez surtout pas de prendre votre petit-déjeuner et de manger correctement le midi, sans quoi vous pourriez vous jeter, affamé, sur le repas de fête.

Vous pouvez également choisir de modifier vos habitudes lors du réveillon. Un repas de fête débute généralement par l'apéritif. Restez modéré lors de cette étape, en ne consommant que l'un des produits posés sur la table et en vous tenant à distance de tout ce qui est malbouffe. Evitez par exemple de piocher dans le bol de cacahuètes ou le saladier de chips si vous vous êtes déjà laissé tenter par les toasts de foie gras.

Prenez le temps de manger

Rien n'est plus alléchant qu'une table foisonnant de victuailles. Pendant le réveillon, l'une des erreurs les plus courantes consiste à manger rapidement pour être sûr de tout finir. Dans l'idéal, il faudrait à l'inverse prendre votre temps et savourer les mets qui vous sont proposés. En mastiquant davantage votre repas, vous facilitez la tâche à votre système digestif, ce qui rendra votre lendemain de fête bien plus agréable.

À lire aussi
prime
Deliveroo promet une prime exceptionnelle pour ses meilleurs livreurs

N'abusez pas non plus de l'alcool, qui ralentit la sécrétion de gastrine. Vous aurez besoin de cette hormone pour aider votre estomac à tenir le coup. C'est d'autant plus vrai pour le digestif, qui porte très mal son nom. La sensation d'avoir le ventre moins rempli après le "dijo" est trompeuse, cela ne fera que ralentir et compliquer votre digestion.

À l'inverse, n'oubliez pas de vous hydrater correctement avant, pendant et après le repas. Privilégiez de surcroît l'eau riche en bicarbonates de sodium, qui vous aidera à équilibrer l'acidité de votre estomac et tenez-vous éloigné des boissons sucrées. En suivant ces différentes recommandations, vous réduirez largement les risques d'une digestion anarchique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Hiver Fêtes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants