2 min de lecture Don

Dons du sang : une situation "extrêmement inquiétante", alerte le président de l'EFS sur RTL

INVITÉ RTL - Crise sanitaire du Covid-19, vacances et canicule ont découragé les donneurs cet été. Le Président national de l'Établissement français du sang appelle à donner son sang d'urgence.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
François Toujas, président de l'EFS, était l'invité de RTL du 18 septembre 2020 Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Victor Goury-Laffont

Des stocks au plus bas, une collecte qui peine à redémarrer : le président de l'Etablissement français du sang (EFS), François Toujas, a solennellement appelé, ce vendredi 18 septembre, au don de sang, sous peine d'en arriver à une situation "extrêmement inquiétante".

"Je lance un appel à une mobilisation citoyenne (...) nous avons des stocks qui, il y a peu, étaient au-dessus de 15 jours, aujourd'hui, ils sont tombés à 13 jours", alerte François Toujas, "ça signifie très clairement qu'il est absolument nécessaire de les reconstituer si on veut avoir une gestion sereine des dons de sang pour les patients qui en ont besoin".

Il existe malgré tout, pour l'instant, des réserves, "mais la situation est extrêmement difficile", regrette le président de l'EFS. "Nous cumulons des contraintes. Environ 25% de nos collectes se font dans les universités ou les entreprises, nous avons aujourd'hui de très grandes difficultés de les déployer avec le contexte sanitaire". 

Gestes barrières et distanciation physique obligent, l'EFS procède à une "gestion des flux", menant à une baisse du nombre de donneurs. 

Les besoins de sang en hausse

À lire aussi
La première édition de la Z Event, qui a récolté plus de 500.000 euros pour la Croix Rouge Amnesty international
Z Event : plus de 5,7 millions d'euros récoltés pour Amnesty International

Autre souci de taille : la "consommation sanguine", qui avait fortement baissé pendant le confinement du fait d'une baisse de l'activité hospitalière, commence à remonter. "La dynamique est inquiétante, il est absolument nécessaire de venir donner son sang, même si les conditions sanitaires sont difficiles".

Il faut maintenant "10.000 dons par jour", au risque de faire baisser la qualité de prise en charge des malades, alerte François Toujas. "Il est très important, dans les jours ou semaines à venir, de faire un don pour reconstituer les stocks". 

Le président de l'EFS confirme qu'il n'y a aucune obligation d'avoir été testé avant de faire don, mais appelle à ne pas se présenter immédiatement en cas de fièvre ou autres symptômes. Si l'on a été testé positif, 14 jours après, il est possible de venir donner du sang ou du plasma.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Don Sang Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants