1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : quand l'immunité collective sera-t-elle atteinte ?
2 min de lecture

Coronavirus : quand l'immunité collective sera-t-elle atteinte ?

FACT CHECKING - Le commissaire européen Thierry Breton mise sur juillet, d'autres en juin, mais les spécialistes sont divisés sur cette notion.

Un homme se fait vacciner au Groupama stadium de l'OL le 3 avril 2021
Un homme se fait vacciner au Groupama stadium de l'OL le 3 avril 2021
Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / POOL / AFP
Coronavirus : quand est-ce que l'immunité collective sera atteinte ?
03:12
Coronavirus : quand est-ce que l'immunité collective sera atteinte ?
03:12
micro générique
Jean-Mathieu Pernin

L’immunité collective obtenue grâce aux vaccins fait l’objet de beaucoup de spéculations, pour certains ce sera en juillet, mais d’autres nous parlent de juin, qu’en est-il ?

Allons-nous bientôt être immunisé, c’est-à-dire qu’une majorité de la population résiste au virus et nous permettent de retrouver vie sociale et postillons ? Le commissaire européen Thierry Breton à répété ce week-end qu’il misait dessus pour le mois de juillet, mais mardi l’agence de presse Bloomberg à dévoilé une note interne de la commission européenne misant sur mi-juin à fin juin.

Selon les projections de l'exécutif européen, datées du 1er avril et qui détaillent le nombre de doses dont disposera chaque État membre d'ici fin juin, l'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas seront ainsi en mesure d'avoir vacciné plus de 55% de leur population totale à la fin du premier semestre. Les livraisons de vaccins contre la Covid-19 grimpent à environ 360 millions de doses au deuxième trimestre, contre à peine plus de 100 millions sur les trois premiers mois de l'année. 

Une notion encore floue

Mais il faut rester modeste. Au départ, il faut s’entendre sur la notion d’immunité collective, à partir de quel pourcentage est-elle atteinte ? L’Union européenne mise sur une immunité collective à partir de 70% des adultes vaccinés, mais Anthony Fauci l’immunologue américain qui parle à l’oreille de la Maison Blanche mise sur 80%, tandis que d’autres évoquent 85%.

À lire aussi

Ensuite, les vaccins ne sont pas efficaces à 100% mais comme l’expliquait Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, sur LCI : avec un vaccin efficace à 95%, il suffit que la couverture vaccinale atteigne 50 à 60% pour que l’intégralité de la population soit immunisée, même ceux qui ne veulent pas se vacciner
pour protéger les autres. 

Thierry Breton mise sur 350 millions doses pour le mois de juin, alors que nous sommes en tout 450 millions en Europe, ça coince un peu. Et deux questions restent en suspens : faut-il vacciner les enfants et quelle efficacité en cas de nouveaux variants ?

Au sein de l’UE, nous recevons des doses en fonction de notre population et certains vont plus vite comme Malte ou le Danemark. Ces pays risquent d’atteindre cette immunité plus tôt au contraire de certains pays de l’Est qui risquent de l’atteindre plus tard. L'Allemagne, l'Espagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas devraient s’en sortir mais cela va créer un déséquilibre, même chose avec les pays du sud ou pour nous avec la Grande-Bretagne et les États-Unis, y aura-t-il des pays parias où la protection est plus lente ? À chaque victoire contre le coronavirus, son nouveau débat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/