1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : "Plus il circule, plus il accumule de mutations", prévient une virologue

INVITÉE RTL - La virologue de l'INRA Mylène Ogliastro met en garde les Français contre la capacité d'adaptation de la Covid-19 et ses nombreuses mutations.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Variant du Covid-19 : "Plus le virus circule, plus il accumule de mutations", prévient une virologue Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Louis Chahuneau

Le Royaume-Uni se reconfine. Tous les commerces et écoles sont fermés pour au moins six semaines. Le Premier ministre Boris Johnson a pressé les Britanniques de "rester à la maison" et a évoqué un variant du coronavirus 50 à 60% plus contagieux. En une semaine, le nombre de patients hospitalisés a augmenté de plus d'un tiers.
Mylène Ogliastro, est virologue à l'Institut national de recherche agronomique (INRA). Elle s'inquiète de la propagation de ce nouveau variant en France : "Oui ce virus est plus transmissible que le variant qui circulait en Europe jusqu'à présent. Donc il inquiète aussi les scientifiques. Il faut espérer que les avertissements qui nous viennent d'Angleterre vont permettre de limiter sa propagation".

La spécialiste décrypte cette nouvelle version du coronavirus : "C'est un virus qui a muté beaucoup plus que jusqu'à présent (1 à 2 fois par mois). Là, il présente une vingtaine de mutations dont 17 qui concernent les protéines du virus. Ce variant signale une évolution très rapide pour s'adapter à des conditions particulières. Plus le virus circule, plus il accumule de mutations, et plus il mettra en péril la vaccination. Il devient plus important que jamais d'accélérer la vaccination".

On ne sait pas encore en revanche si le virus a un comportement différent selon les tranches d'âge comme l'explique Mylène Ogliastro : "Il y a plus de propagation chez les 0-19 ans que chez les plus âgés mais il peut s'agir de biais car les jeunes se protègent moins. S'agit-il d'un réel changement ou juste d'une baisse de la garde, on ne sait pas encore".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus France Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants